> ACTES ET PRODUCTIONS DE L’OZP > Les 12 séminaires professionnels OZP (2008-2019) > Séminaire 10 décembre 2016 : Le cycle 3 (CM1, CM2, 6ème), un enjeu fort pour (...) > Séminaire professionnel OZP 2016. Conclusion, par Marc Douaire

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Séminaire professionnel OZP 2016. Conclusion, par Marc Douaire

12 décembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Séminaire OZP : Le cycle 3
Paris, 10 décembre 2016

Conclusion du séminaire

L’ensemble des travaux de la journée a permis de mettre en évidence des constats partagés par tous les intervenants et participants :
-  La refondation de l’Ecole, la refondation de l’Education prioritaire, la construction du cycle 3 nécessitent du temps. Le temps de l’éducation, de la réalisation des projets pédagogiques, de la transformation des pratiques professionnelles est un temps long, différent du temps de la délibération et de la décision politiques.

-  Les défis posés au système éducatif français, mis en évidence une fois de plus par la dernière livraison de Pisa, appellent une exigence beaucoup plus grande dans la mise en cohérence et la continuité des apprentissages scolaires et éducatifs de l’entrée à l’école maternelle jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire. Répondre à cette exigence constitue une obligation pour permettre la réussite des élèves qui sont, de par leur origine sociale et culturelle, les plus éloignés des codes de l’institution scolaire.

-  Ce souci de cohérence et de continuité pédagogique et éducatif conduit non seulement à rapprocher les cultures professionnelles des enseignants du premier et du second degré mais à donner corps et sens à la politique de réseau de la scolarité obligatoire. Il s’agit bien de construire dès maintenant de véritables collectifs professionnels de la scolarité obligatoire.
Ces constats concernent l’ensemble de l’Ecole mais tout acteur de terrain comme tout observateur avisé le sait très bien : c’est en Education prioritaire que la mise en œuvre des cohérences et des continuités est largement et diversement engagée depuis longtemps.

-  Déjà, dès 2006, les réseaux ambition réussite centraient leurs initiatives sur l’action pédagogique avec notamment l’apport des enseignants référents. Les missions spécifiques réalisées par ces personnels du premier et du second degré ont permis de développer le travail collectif, d’autres pratiques au sein de la classe et ont fait changer de nature les suivis école/collège.

-  En éducation prioritaire, la construction du cycle 3 ne part donc pas de rien. Pour lui donner une bonne assise, il faut un dispositif serré d’accompagnement, un ensemble de ressources de formation, du temps de concertation et une conception du pilotage local qui repose à la fois sur la confiance envers les équipes et une solide organisation, condition permettant la bonne continuité des pratiques et la constitution d’une mémoire de réseau.

La refondation de l’Education prioritaire est bien engagée. Pour la consolider, l’OZP met en avant plusieurs propositions :
-  Faire en sorte que l’Education prioritaire soit réellement une politique prioritaire à tous les niveaux de l’institution scolaire et ne se retrouve pas marginalisée par l’empilement des priorités ou le poids administratif de la gestion.
-  Développer un pilotage national, académique, local permettant de construire les collectifs professionnels des réseaux.
-  Consolider les réseaux avec le nouveau cycle 3 comme maillon fort entre l’école et le collège.
-  Engager un programme de formation, d’accompagnement, de ressources multiples et augmenter le nombre de formateurs Rep.
-  Développer une gestion des ressources humaines qui prenne enfin en compte les exigences des exercices professionnels en Education prioritaire et qui reconnaisse le travail engagé .
-  Reconnaitre et encourager la conjonction des forces éducatives sur un territoire car, même en se transformant, l’Ecole ne détient pas à elle seule les clefs de la réussite.

L’OZP présentera son nouveau Manifeste pour l’Education Prioritaire lors d’une Rencontre le mercredi 11 janvier 2017 à 17 heures.
Marc Douaire,
président de l’association

 

Consulter les autres comptes rendus du séminaire Cycle 3 en ligne

Répondre à cet article