> SYSTEME EDUCATIF. Généralités et Niveaux > EDUC. Niveau MATERNELLE et PETITE ENFANCE > Maternelle (Actes) > L’écriture, éducation prioritaire. Actes des 8èmes rencontres nationales sur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’écriture, éducation prioritaire. Actes des 8èmes rencontres nationales sur l’accompagnement, Saint-Denis, 11 avril 2015 (Dialogue n°158, GFEN)

23 octobre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dialogue n° 158 - L’écriture, éducation prioritaire
Actes des 8èmes rencontres nationales sur l’accompagnement, Saint-Denis, 11 avril 2015
octobre 2015, 56 pages, 7 €

Des élèves qui trop souvent n’aiment pas écrire, produisent des écrits décevants, à l’orthographe aléatoire, peu structurés voire incohérents... Tel est le constat à tous niveaux du système scolaire, où l’écriture est un puissant facteur de discrimination et de sélection.
Qu’est-ce qui pose problème ? Le rapport des élèves à l’écriture est indiscutablement marqué par l’usage que leurs proches en ont dans l’espace socio-familial et par leur expérience passée. Où se situent les blocages et quels sont les « malentendus » des élèves à l’égard de la production écrite ? Quant aux pratiques scolaires usuelles, permettent-elles de lever les obstacles ?

En éducation prioritaire comme ailleurs, l’écriture n’a pas la place qu’elle mérite. Au-delà de ses fonctions usuelles d’expression et de communication, elle sert en effet d’appui aux apprentissages, constitue un outil majeur pour réfléchir, prendre distance, commenter, élaborer et conceptualiser.
De la maternelle au secondaire, dans comme hors l’école, concevoir l’écriture comme processus où se développent conjointement pensée et langage.
Quels supports et appuis peuvent être utilisés dans l’atelier d’écriture pour que les élèves découvrent simultanément le pouvoir d’écrire et la logique du système graphique ?
Quelles situations mettre en place pour solliciter l’écriture dans la diversité de ses fonctions ?

Quel accompagnement de la production ? Comment gérer la réécriture, souvent laborieuse ?

Sommaire

- Ouverture
• Ouverture par Jacques BERNARDIN Lire
• Ouverture par David PROULT

- Écriture : rapide état des lieux
• Ecriture : rapide état des lieux
Jacques BERNARDIN

- Refonder l’enseignement de l’écriture
• Un autre regard sur l’écriture, les écrits des élèves, leurs possibilités de développement : d’autres gestes professionnels à inventer
Dominique BUCHETON
• Écrire dans toutes les disciplines
Bruno HAUTIN
• Démarche poésure et peintrie
Sylviane MAILLET
• Atelier d’écriture « la belle pensée »
Nicole GRATALOUP
• Maupassant et moi
Erwann LE JEUNE
• Entrer dans la culture écrite à travers l’aventure des écritures
Claire BENVENISTE
• Projets d’écriture à l’initiative des collectivités ou quelle est la part de l’écrit dans les projets et actions

- Se construire comme sujet culturel
• Apprendre à lire en écrivant, se construire comme sujet culturel aux cycles 1 et 2
Bernard DEVANNE
• Écrire depuis la maternelle. Quelles situations d’écriture mettre en place ? Quelle progressivité ? Quels supports ?
Bernard DEVANNE
• De l’épée au pinceau. L’écriture, un voyage à la découverte de l’autre, à la découverte de soi
Jessika PICARLE
• Atelier d’écriture au CP
Stéphanie FOUQUET
• Le texte recréé (n’) est (pas) une devinette
Laurent CARCELES et Pascal DIARD
• La communauté discursive : un moyen pour aborder l’apprentissage de la langue d’un point de vue culturel
Annabelle RODRIGUES

- Les enjeux aujourd’hui des pratiques d’écriture dans et hors l’école
• Écriture, éducation prioritaire. L’apport des ateliers d’écriture
Michel NEUMAYER et Stéphanie FOUQUET

Abonnement et commande

Extrait de gfen.asso.fr d’octobre 2015 : Dialogue n° 158 - L’écriture, éducation prioritaire

Répondre à cet article