> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (EAC) > B* Utiliser les tablettes numériques en divisant la classe en deux groupes (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Utiliser les tablettes numériques en divisant la classe en deux groupes au collège REP+ Guy Mareschal d’Amiens. Exemple en éducation musicale

10 septembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

MUSIC TAB
Expérimentation art.34

Collège [REP+] Guy Mareschal
2 RUE ELSA TRIOLET , 80093 AMIENS
Blog du collège
Auteur : GAMAIN
Mél : ce.0801616x@ac-amiens.fr

Une partie des élèves utilise les tablettes tactiles, sur le principe de la classe inversée (déjà pratiquée mais non optimisée du fait des fortes divergences sociales constatées et d’un non accès avéré aux « nouvelles technologies » d’un trop grand nombre d’élèves). Ils utilisent des capsules vidéos crées par l’enseignant, consultent les documents mis à disposition sur l’ENT et progressent sur les compétences visées propres à chaque séquence. L’autre partie des élèves travaille sur ces compétences dans l’activité de pratique à travers la conception du projet musical. L’enseignant reste disponible pour l’ensemble des élèves, quelle que soit l’activité engagée.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Différentes classes du collège

A l’origine
Au collège Guy Mareschal à Amiens les indicateurs sont tels que l’établissement passe en REP+ dès la rentrée prochaine. On y trouve une grande hétérogénéité de niveaux et des contextes sociaux extrêmement variés. L’enseignement magistral ne peut prendre totalement en compte cette hétérogénéité et cela est d’autant plus vrai dans le cours d’Education Musicale : l’usage de tablettes pour l’activité d’écoute permet de prendre en compte de manière indéniable et évidente la particularité de l’élève (écoute unique/multiple/fractionnée ou non/ etc …).
D’autre part lorsqu’un groupe d ‘élèves effectue un travail sur tablettes, l’enseignant est beaucoup plus disponible pour les autres élèves, permettant des apprentissages beaucoup mieux appréhendés ; ainsi l’élève dispose de plus de disponibilité pour comprendre le cours et avancer dans les projets, d’un temps de consultation et une écoute individualisés d’une qualité inégalable.

Objectifs poursuivis
Grâce à l’utilisation en classe de tablettes tactiles, l’élève dispose de plus de disponibilité de l’enseignant pour comprendre le cours et avancer dans les projets, d’un temps de consultation et une écoute individualisés de qualité incomparable.
Ainsi le niveau des élèves, en terme de connaissances et d’autonomie, est obligatoirement meilleur, puisque l’écoute / consultation aura été d’une qualité sans pareille (et impossible à ce jour) et l’enseignant aura consacré plus de temps pour aider et faire avancer l’élève. Notre priorité, axe majeur et essentiel du projet d’établissement étant « la réussite de tous les élèves »…

Description
Selon les séquences proposées, lors d’un travail préparatoire d’écoute, qui permettra, par l’individualisation de la démarche, d’aborder des compétences beaucoup plus fines : un rythme d’écoute prenant en compte le rythme de chaque élève, des compétences mieux acquises, plus de disponibilités de l’enseignant intervenant, des apprentissages beaucoup plus poussés (par un meilleur niveau d’acquisition dès le départ).
En cours de séquence, l’outils « tablette » permet une « pause autonomie » dans la consultation de ressources, l’élève a accès beaucoup plus facilement aux informations et n’est pas nécessairement obligé d’interrompre le cours (il a besoin de ré écouter … il le peut sans interrompre le travail de classe). L’usage de tablettes permet également de travailler en îlots, de partager la classe sur des activités différentes et complémentaires, et ainsi d’être plus disponible pour un groupe d’élèves.
Dans l’activité de pratique musicale, les applications utilisées permettent de fixer les productions sonores des élèves, de construire des projets participatifs, de dépasser toutes les limites de paramètres (hauteur / intensité / durée / timbre).

Modalité de mise en œuvre
La tablette reste un outil, non une finalité. Les élèves l’utilisent à un instant T dans la séquence. Outil qui permet d’optimiser les apprentissages par la prise en compte de l’individu et de son rythme d’acquisition, tout en permettant à l’enseignant d’être plus disponible pour sa classe. Si elle n’est pas utilisée systématiquement, la tablette reste un outil permanent qui est mobilisable dans toutes les activités du cours. Concernant l’enseignement de l’Histoire des Arts, la tablette permettrait, enfin, de mettre en place le cahier numérique de l’élève, seul support capable d’appréhender la diversité des œuvres étudiées.

Moyens mobilisés
Monsieur LOUETTE, professeur d’éducation musicale

Partenariat et contenu du partenariat
Ministère de l’Education Nationale : l’enseignant participe à une action d’innovation pédagogique nationale à travers le dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés).
Le résultat des expérimentations est publié en fin d’année scolaire. D’autres partenaires sont envisageables afin de partager l’expérience acquise (CANOPE).

Liens éventuels avec la Recherche
Aucun

Evaluation
Taux de fréquentation des ressources proposées sur l’ENT L’implication des élèves dans la constitution d’un dossier numérique d’Histoire des Arts pour le DNB Autonomie dans les situations d’apprentissages, entraide … doit se répercuter sur le climat scolaire général de l’établissement Nombre de séquences abordées dans une année, plus de contenus proposés. Enrichissement des pratiques dans le cours

Effets constatés
En attente de bilan

Extrait du site Expérithèque : MUSIC TAB

Répondre à cet article