> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > DECROCHAGE > Décrochage (Etudes) > "Aspirations scolaires et lutte contre le décrochage : accompagner les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Aspirations scolaires et lutte contre le décrochage : accompagner les parents", une recherche de L’Ecole d’économie de Paris, novembre 2014

21 novembre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Une expérimentation menée par le laboratoire J-PAL à l’Ecole d’économie de Paris dans une quarantaine de collèges de l’académie de Versailles, et financée par le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse, analyse l’impact de réunions parents-chef d’établissement sur l’orientation et le décrochage des élèves les plus en difficulté. Les trois chercheurs montrent dans cette synthèse que ces réunions ont des effets très marqués sur les orientations et les projets des élèves.

Interrogés en fin de collège, la très grande majorité des parents d’élèves de troisième pensent que leur enfant obtiendra le baccalauréat, y compris quand ses résultats scolaires et ses chances de réussir au lycée sont en réalité très faibles. De fait, parmi les élèves les plus en difficulté et les plus exposés au décrochage, très peu envisagent la possibilité de l’apprentissage ou d’une formation professionnelle courte au lycée, ce qui reflète le déficit d’image de ces formations en France.

Dans le cadre d’une expérimentation menée dans des classes de troisième dans l’académie de Versailles, Dominique Goux, Marc Gurgand et Eric Maurin montrent que deux réunions spécifiques entre le principal du collège et les parents des élèves les plus faibles suffisent à faire évoluer très sensiblement les projets des familles et à élargir le spectre des orientations envisagées. Un tel ajustement des aspirations s’accompagne par la suite d’une importante réduction du décrochage scolaire, au profit de scolarités sans redoublement dans les centres d’apprentissage ou les lycées professionnels de l’académie. Deux ans après cette intervention très simple, le décrochage qui est de 20% dans cette population d’élèves est ramené à 15%.

En utilisant des données sur les groupes d’amis au sein des classes, les chercheurs montrent également que l’intervention s’accompagne d’une amélioration de l’intégration scolaire des élèves les plus faibles. Ils interagissent davantage avec leurs camarades ayant de meilleurs résultats : cette évolution des rapports entre élèves dans les classes représente sans doute l’une des clés de la réussite du dispositif expérimenté.

Extrait de ipp.eu novembre 2014 : Aspirations scolaires et lutte contre le décrochage : accompagner les parents

 

Le document intégral (5 p.)

La conclusion du texte intégral :
Quels sont les ingrédients qui permettent de comprendre qu’un traitement aussi léger soit aussi efficace ?
La principale leçon est que les aspirations de ces élèves et de leurs familles sont souvent mal informées, mais qu’elles pèsent beaucoup dans les choix d’orientation.
La deuxième leçon est qu’il est possible de faire évoluer ces aspirations en travaillant avec les familles avant le moment où les déceptions peuvent apparaître. L’interaction avec les familles, et non avec les seuls élèves, est fondamentale et vient confirmer les résultats d’une autre expérimentation menée en classe de sixième. Il est vraisemblable que la figure du chef d’établissement soit également importante pour parvenir à ce résultat, à la fois parce qu’il bénéficie d’une forte crédibilité et parce qu’il connaît chacun des élèves. Il est vraisemblable également que les interactions sociales permettent d’amplifier les effets de ce type d’intervention à travers des mécanismes dont la richesse et la complexité apparaissent dans nos données, et qu’il sera intéressant d’explorer plus en détail à l’avenir.

 

Voir aussi sur le site de l’OZP
- "Marre de l’école" : Les décrocheurs accusent : une étude du CREN (Université de Nantes)

 

TOUT TROUVER SUR LE DECROCHAGE avec le tableau de croisement des mots-clés du site OZP. Quatre exemples

Ouvrir le tableau de croisement

1 - Toutes les études sur le décrochage.
Cocher les cases **Décrochage (col. 5, sous-groupe "Dispositif") et **ETUDE (col.2, sous-groupe "Les 4 grandes types")
90 réponses

2 - Les études sur le décrochage publiées par tel organisme.
Cocher la case **Décrochage (col. 5, sous-groupe "Dispositif") et une des cases marquées (cf. ETUDE) de la colonne 2 (sous-groupe "Organisme producteur") [par exemple la case "Depp, Insee, Cereq"]
23 réponses sur les études Depp, Insee ; Cereq

3 - Les rapports officiels sur le décrochage.
Dans les cas 1 ou 2 ci-dessus, remplacer la case **ETUDE ou la case "Depp" par la case **RAPPORT OFFICIEL / PARLEMENTAIRE ou la case "Igen (cf. RAPPORT)
69 réponses sur les rapports officiels
11 réponses sur les rapports officiels Igen, C. des Comptes

- Tous les textes officiels sur le décrochage
Cocher les cases Cocher les cases **Décrochage (col. 5, sous-groupe "Dispositif") et **TEXTE OFFICIEL (col.2, sous-groupe "Les 4 grandes types")
46 réponses sur les textes officiels

Répondre à cet article