> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. Formation. Actes de stages et colloques > Educ. prior. Actes et stages locaux > Assises. Une enseignante RASED, chroniqueuse à La Croix, commente la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Assises. Une enseignante RASED, chroniqueuse à La Croix, commente la concertation à laquelle elle a participé

14 octobre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Cette consultation est diversement appréciée, souvent qualifiée de démagogique … On connaît les difficultés de l’art de gouverner : quiconque ne consulte pas se voit aujourd’hui taxé d’autoritarisme ; mais toute consultation est appréhendée avec suspicion, tant on estime (parfois avec raison !) que les avis émis ne seront de toute façon guère pris en compte !

La consultation a aussi été critiquée dans la mesure où elle s’est mise en place dans l’urgence, alors même que le projet de refondation de l’éducation prioritaire était de longue date dans les cartons et que sa mise en œuvre est fixée à l’horizon de la rentrée 2014.

Elle a enfin eu le mauvais goût de coïncider avec celle concernant la révision des programmes : les enseignants du premier degré exerçant en éducation prioritaire ont ainsi tout récemment eu le bonheur d’apprendre qu’ils auraient à effectuer deux fois trois heures de concertation en équipe en dehors du temps de classe avant les congés de Toussaint !

En tout état de cause, la concertation a eu lieu. J’y ai pris bien entendu part et donné mon avis. [...]

Suivent des commentaires personnels sur 5 thèmes :
- Education prioritaire : en être ou pas
- La taille des classes
- La pédagogie
- Les chefs de bord
- A la périphérie de l’école

Extrait de aide-a-l-ecole.blogs.lacroix.com du 12.10.13 : L’éducation prioritaire à l’heure de sa refondation

Voir aussi "La cité des écoliers", par Sylvie Blanchet. Les chroniques d’une enseignante spécialisée de RASED en ZEP dans une cité d’Orléans où habitent de nombreuses familles immigrées. Avec la suite de ses chroniques dans "La Croix" sur son blog

Répondre à cet article