> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE (rubriques) > TEXTES, RAPPORTS OFFICIELS, ETUDES... (Politique de la Ville) > Politique Ville (Guides) > Réforme de la géographie prioritaire de la Ville. Présentation de la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Réforme de la géographie prioritaire de la Ville. Présentation de la méthodologie (à partir de l’exemple d’Amiens) (Ministère de la Ville, 12 p.)

18 septembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Réforme de la géographie prioritaire
Présentation de la méthodologie (12 p.)

Ministère délégué à la ville

 

Une géographie complexe et caduque
La géographie prioritaire de la politique de la ville est aujourd’hui le résultat d’une accumulation au fil des années de « zonages » et de dispositifs, qui a conduit à accroître de manière conséquente et inconsidérée le nombre de territoires concernés.

Des 39 quartiers des opérations « Habitat et vie sociale » (HVS) en 1977, aux 148 quartiers en Développement social des quartiers (DSQ) en 1982, aux 751 zones urbaines sensibles de 1996, nous sommes aujourd’hui arrivés à 2492 quartiers Cucs. Et si de nombreux territoires sont entrés en politique de la ville, aucun n’en est jamais sorti ; aucun pratiquement n’a vu même son périmètre redécoupé.

Cette sédimentation a de fait conduit à une géographie complexe, fonctionnant à la manière de « poupées russes » : un emboîtement de territoires et périmètres, présentant chacun des avantages et des financements propres, depuis les ZFU aux Cucs en passant par les quartiers en rénovation urbaine et les articles 6. [...]

Extrait de ville.gouv.fr : Réforme de la géographie prioritaire

Répondre à cet article