> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des grandes écoles (sauf Sciences (...) > Un exemple de projet scientifique de lycée en ZEP à St Ouen (Seine-Saint-Denis)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un exemple de projet scientifique de lycée en ZEP à St Ouen (Seine-Saint-Denis)

7 juin 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site de l’académie de Créteil, le 07.06.06 : L’Education prioritaire n°19

Lycée Marcel Cachin à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)

Projet scientifique d’établissement

André Richaud, proviseur

« Le lycée polyvalent général, technologique et professionnel « Marcel Cachin » compte 1058 élèves dont 65% appartiennent à des catégories socioprofessionnelles (CSP) défavorisées. Proviseur jusqu’en juin 2005, Monique Bellino, a créé une filière « S option science de l’ingénieur (SI) » donnant ainsi une image scientifique et industrielle au lycée. Et pour ces lycéens, c’est aussi la possibilité par la suite d’intégrer Supmeca*, une école d’ingénieur prestigieuse située à ... 500 mètres du lycée.

L’originalité du projet repose donc sur la proximité des deux structures et la volonté de développer une filière nouvelle ; volonté que l’on retrouve dans la création d’un partenariat avec l’Hôpital Bichat pour préparer les élèves des filières sanitaires et sociales au concours de l’école d’infirmières de l’hôpital.

Le partenariat avec Supmeca a été signé par le Recteur au printemps 2005. C’est un partenariat tripartite qui lie le lycée Marcel Cachin, l’IUT de St. Denis et l’école Supmeca.

Le dispositif se décline de la manière suivante : nos enseignants « repèrent » dès la 2nde ou la 1ère les élèves qui ont les qualités pour suivre l’école d’ingénieur. A partir de ce moment là, ces élèves ont des cours de perfectionnement dispensés par des étudiants et des enseignants de l’école Supmeca. Ils sont « tutorés » au lycée puis tout au long de leur cursus à l’IUT. Après l’obtention de leur DUT, ils entrent à Supmeca sur dossier en bénéficiant d’une évaluation précise de leurs compétences liée au suivi particulier dont ils ont été l’objet.

Plusieurs voies permettent d’intégrer cette école d’ingénieur. Supmeca vient de signer une nouvelle convention avec le Lycée Jacques Feyder d’Épinay S/Seine et l’Institut Galilée Paris XIII**. A la rentrée 2006, le lycée Jacques Feyder va ouvrir une classe préparatoire aux études supérieures (CPES). Pendant deux ans, les élèves se prépareront aux concours d’entrée aux écoles d’ingénieur ou à l’intégration sans concours de l’Institut Galilée Paris XIII ou de Supméca. Cette nouvelle convention va permettre une synergie entre les deux lycées.

Les dispositifs se complètent puisque les élèves du lycée Marcel Cachin pourront aussi être scolarisés au Lycée Jacques Feyder. Pour ces deux établissements, l’objectif est double : promotion des élèves d’une part et valorisation de l’image des lycées d’autre part.

Pour André Richaud : « si dans le bassin, on peut dire que les élèves ont obtenu un diplôme d’ingénieur en restant dans leur secteur ... Ce sera formidable et très valorisant pour le département ! ».

Le travail à mener maintenant est un travail de persuasion. Quand ce partenariat est présenté aux élèves et aux parents, ils n’y croient pas trop. Ils sont convaincus qu’il n’y a pas de réussite en restant dans leur quartier, voire dans leur département. Ils préfèrent tenter une classe préparatoire aux grandes écoles ailleurs. C’est véritablement un obstacle psychologique auquel on se heurte. Certains autres ont intégrés une image négative : « ce n’est pas pour nous, on n’y arrivera pas », il faut donc susciter chez eux une motivation et une ambition supplémentaire. Dans
trois ou quatre ans, les premiers élèves du lycée intégreront Supmeca. Leur témoignage montrera alors que c’est possible ! »

* Supméca Paris : 3, rue Fernand Hainaut 93407 Saint Ouen. Tél : 01 49 45 29 00.

** Institut Galilée Université Paris 13 : 99 av. Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse. Tél. : + 33 (0)1 49 40 36 50.

Répondre à cet article