> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage, Absentéisme > Décrochage (Dossiers et Guides) > "La reprise s’est plutôt bien passée" mais avec le risque dans les milieux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"La reprise s’est plutôt bien passée" mais avec le risque dans les milieux populaires d’un décrochage "massif" - 25% à 30% dans certains établissements - et "durable" (éditorial du Monde)

16 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

COVID-19
L’épidémie et le rôle central de l’école
ÉDITORIAL

Le Monde

Editorial. Depuis le 12 mai, les établissements scolaires accueillent à nouveau des élèves. Malgré les craintes, cette reprise s’est plutôt bien passée et fait figure, dans la crise actuelle, de leçon de pragmatisme.

[...] la disparition" dans la nature" d’un grand nombre d’élèves - 25% à 30% dans certains établissements - fait redouter un décrochage massif.

[...] Le confinement a pu être bien vécu par les enfants des familles favorisées qui ont souvent bénéficié à la fois de l’enseignement à distance et de la présence stimulante des parents. A l’inverse, il peut se traduire par une déscolarisation durable dans les milieux populaires, où les parents, travailleurs de "première ligne", ont été plus souvent absents et sont aujourd’hui les plus réticents à renvoyer leurs enfants en classe.

Extrait de lemonde.fr du 16.05.20

 

Dans les écoles après la reprise, du soulagement et beaucoup de doutes
FACTUEL Bon nombre d’enseignants jugent que le retour des élèves s’est « mieux passé » que prévu. Mais au prix d’effectifs souvent très réduits et avec des objectifs flous.

Extrait de lemonde.fr du 16.05.20

 

Répondre à cet article