> ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions syndicales > Le syndicat Unsa de l’éducation populaire propose de remplacer le Snu par un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le syndicat Unsa de l’éducation populaire propose de remplacer le Snu par un Scu (Service citoyen universel) (ToutEduc)

21 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Le SEP lance un appel pour remplacer le SNU, service national universel par un SCU, service citoyen universel.
Le syndicat UNSA de l’éducation populaire s’oppose aux modalités de mise en oeuvre qui ont été expérimentées à la fin de l’année scolaire dernière (voir ToutEduc ici), il estime notamment que "les méthodes militaires ne peuvent pas être mises en oeuvre par les acteurs de l’éducation populaire".

Il dénonce des "carences juridiques, administratives, financières" qui concernent notamment "la création d’associations ’para administratives’ plaçant les services de l’Etat en gestion de fait". Il fait valoir que l’accueil de jeunes en période de vacances crée des "risques de concurrence" avec les ACM (accueils collectifs de mineurs, ou colonies de vacances) qui "peinent déjà à trouver des animateurs BAFA et des directeurs BAFD". Le SEP prévient également que les agents des services "Jeunesse" des départements, "en pleine restructuration", refuseront toute "surcharge de travail avérée" ou "réquisition".

Et surtout, l’organisation syndicale dénonce l’absence de réponse de Jean-Michel Blanquer et de Gabriel Attal à ses propositions de dialogue.

Le site du SEP

Extrait de touteduc.fr du 19.11.19

Répondre à cet article