> 9 - AGENDA > Agenda des prochaines manifestations > Le 26 janvier 2019 à Paris, 11èmes Rencontres nationales "Pour que la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le 26 janvier 2019 à Paris, 11èmes Rencontres nationales "Pour que la maternelle fasse école" : Penser le métier et les partenariats

5 décembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

11èmes Rencontres nationales
"Pour que la maternelle fasse école"

Enseigner à l’école maternelle
Penser le métier et les partenariats

Samedi 26 janvier 2019 I Paris 10è
Bourse du travail - 3 rue du château d’eau (M° République)

- Programme, inscription (pdf)
- Formulaire d’inscription et règlement en ligne

Affiche

Ces 11èmes rencontres ont été conçues dans la continuité de celles de 2018 et gardent donc la même entrée : le métier. En cette période où chaque « métier » dans l’institution scolaire - de l’élève à l’enseignant, du formateur au pilote - est malmené par les orientations ministérielles, rapporté à des tâches de répétition simplistes, d’exécution de « bonnes pratiques » ou de protocoles rigides, de contrôle et d’évaluations tous azimuts, le GFEN affirme que les professionnels sont capables de concevoir, mettre en œuvre, transmettre, créer... Parce que le monde est complexe et qu’il ne sert à rien de stigmatiser les travailleurs, « soigner le travail », comme le dit Yves Clot, et le penser collectivement sont une urgente nécessité.

Ces 11èmes rencontres posent néanmoins une problématique nouvelle. Comment accompagner les jeunes élèves sans se poser la question de la coopération entre adultes à l’école ? Travailler avec les ATSEM, les AESH, les professionnel-le-s de la petite enfance, collaborer entre enseignants et avec les parents, cela ne va pas de soi. On ne peut y parvenir que s’il y a des collectifs qui s’emparent de la question, des espaces pour en discuter, des dispositifs pour « travailler avec », qui vont permettre de s’attaquer aux dilemmes de métier, de penser les collaborations inter-métiers et, au final, de développer du pouvoir d’agir.

Ces 11èmes rencontres vont donc aborder toutes ces questions, en alliance avec de nombreux partenaires, enseignant.e.s-chercheur.e.s, militant.e.s d’associations, technicien.ne.s des villes... Serge Thomazet introduira la journée par un questionnement sur les dilemmes de métier que ces partenariats entraînent. Le GFEN Maternelle la clôturera sur les perspectives pour garder le cap malgré tout.

Ces rencontres nationales sont ouvertes à tous, enseignants, parents, éducateurs, formateurs, ATSEM, AVS, AESH, animateurs, professionnels de la petite enfance, élus des collectivités locales, militants associatifs...
P R O G R A M M E

8h30 l Accueil - Inscription

9h l O U V E R T U R E
Jacques Bernardin, président du GFEN

9h15-10h15 l C O N F E R E N C E
Enseigner, travailler ensemble : les dilemmes de métier
Serge Thomazet, université Clermont-Auvergne

10h30-12h l A T E L I E R S

12h00-14h l Pause déjeuner - Librairie (nombreux restaurants dans le quartier)

14h-16h l A T E L I E R S

16h15-16h45 l C L Ô T U R E
Actualités et perspectives
GFEN Maternelle

A T E L I E R S D U M A T I N

1A l Questions vives
Travailler ensemble entre enseignants
Marie Toullec-Théry, université Nantes

2A l Pratiques
La coopération entre enseignants et ATSEM
Muriel Guérin, GFEN

3A l Pratiques
L’accompagnement des élèves handicapés
Nathalie Hayi, FNAREN

4A l Questions vives
Travailler ensemble : écoles et familles
Marianne Woolven, ENS-Lyon

5A l Questions vives
Travailler ensemble : enseignants et professionnels de la petite enfance
Marie-Claire Chavaroche-Laurent, Pôle Jeunes enfants CEMEA

A T E L I E R S D E L ’ A P R E S - M I D I :

1B l Pratiques
Les collectifs de travail enseignant
Corinne Ojalvo, GFEN

2B l Questions vives
Travailler ensemble : enseignants et ATSEM
Elisabeth Roche, Mission Maternelle, Rectorat Clermont-Ferrand

3B l Questions vives
Travailler ensemble : enseignants et AVS
Grégoire Cochetel, ESPE Clermont- Auvergne

4B l Pratiques
La co-éducation entre parents et enseignants
Jacqueline Bonnard, GFEN

5B l Pratiques
La scolarisation des moins de 3 ans
Isabelle Arthaud, GFEN

Cette année, les ateliers ont été préparés en complémentarité. Les participant-e-s pourront en choisir deux sur le même thème décliné matin et après-midi ou deux sur des thèmes différents.

Participation aux frais d’organisation : 30 €
20 € : adhérent-e-s au GFEN, étudiant-e-s, chômeurs
Gratuit : étudiant-e-s d’ESPE (sur justificatif)

Extrait de gfen.asso.fr : 11èmes Rencontres nationales
"Pour que la maternelle fasse école"

Répondre à cet article