> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > Discriminations et Ethnicité > Lutte contre les discriminations (sociales, sexistes, ethniques...) > Rentrée scolaire : de trop nombreux enfants à la porte de l’école (tribune (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rentrée scolaire : de trop nombreux enfants à la porte de l’école (tribune d’un collectif d’associations dans Libération)

19 septembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Rentrée scolaire : de trop nombreux enfants à la porte de l’école

En France, des milliers d’enfants ne sont pas scolarisés, en raison de facteurs multiples (éloignement des lieux de vie, expulsions à répétition, manque d’infrastructure...). Un collectif interpelle le chef de l’Etat et le ministre de l’Education nationale pour rendre le droit à la scolarisation pleinement effectif.

Extrait de liberation.fr du 17.09.18 : Rentrée scolaire : de trop nombreux enfants à la porte de l’école

 

Voir aussi :

Des milliers d’enfants privés d’école

"En France, des milliers d’enfants ne sont pas scolarisés, en raison de facteurs multiples (éloignement des lieux de vie, expulsions à répétition, manque d’infrastructure...)". Un collectif d’associations (Unicef, ATD, ICEM, Ligue des droits de l’Homme etc.) interpelle le chef de l’Etat et le ministre de l’Education nationale pour rendre le droit à la scolarisation pleinement effectif. "Nos organisations ont des solutions concrètes à proposer pour rendre pleinement effectif ce droit fondamental et avancer vers une école toujours plus inclusive.
Parmi celles-ci, la mise en place d’un observatoire de la non-scolarisation dans toutes les académies permettrait un réel pilotage d’une politique nationale d’inclusion scolaire, de mettre des chiffres et des visages sur cette réalité. En pratique, la mise en place d’un travail de médiation pour faire le pont entre ces publics fragiles et l’institution scolaire s’avère être une piste pertinente. Nous suggérons également au gouvernement de prendre avant la fin de l’année un décret fixant la liste des pièces justificatives devant être acceptées par les maires lors de l’inscription en primaire".

Extrait de cfepedagogique.net du 18.09.18 : Des milliers d’enfants privés d’école

Répondre à cet article