> AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2006 > février 2006 > 04.02.06 - Appel à contributions (février 2006) pour un dossier des Cahiers (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

04.02.06 - Appel à contributions (février 2006) pour un dossier des Cahiers pédagogiques : Les ZEP, continuité ou rupture ? (en collab. avec l’OZP)

4 février 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

ZEP-REP 2006 : continuité ou ruptures ?

Un dossier de l’OZP et des Cahiers Pédagogiques

Les violences dans les « banlieues » ont contribué indirectement à mettre les ZEP au centre de l’actualité éducative. Alors que des mesures ministérielles se profilent (suite aux proposition du ministre de l’éducation), il nous a semblé utile de publier à la rentrée 2006 un nouveau dossier des Cahiers pédagogiques sur les ZEP, bien que le dernier (n°407) date de moins de quatre ans.
L’Observatoire des ZEP et le CRAP-Cahiers pédagogiques vont travailler ensemble à ce
dossier pour proposer des pistes d’action, mais aussi des analyses qui ne sont pas forcément celles qui dominent actuellement dans les médias. Le risque du renoncement est grand, comme celui du remplacement de la logique sociale et territoriale par une logique libérale centrée sur l’individu.
Voilà qui justifie pleinement ce dossier à bâtir rapidement, avec les acteurs engagés des ZEP.

Le sujet est vaste, des actions en maternelle à la question des lycées (d’ « excellence » ou non ...) ; des relations avec les familles à la formation des enseignants (doit-elle être spécifique aux ZEP, ou non ? ) ; du travail quotidien aux incertitudes politiques ...

Nous recherchons des contributions en particulier sur les questions suivantes :

- Les PPRE ou PPAP : qu’en est-il de cette idée de « contrat » avec élèves et familles ? Est-elle mise en œuvre et comment ? Les PPAP peuvent-ils être autre chose que le classique soutien ?

- La question des effectifs : que fait-on de différent dans une classe à petit effectif ? Dans l’heure dédoublée ? dans un groupe de soutien ? Avec un maître supplémentaire ? Comment utiliser les « moyens » attribués ?

- Que peut être une varie politique culturelle dans une ZEP, qui ne soit pas « cerise sur le gâteau » ou réservée aux meilleurs élèves de ces ZEP ?

- Quels besoins spécifiques des élèves milieux populaires ( pour lesquels à l’entrée en 6e les écarts se creusent) ? Témoignages sur des actions menées sur le rapport au savoir, le travail personnel, l’implication des élèves dont la stratégie est de se faire oublier...

Propositions de contributions à adresser à :
claudevollkringer@club-internet.fr
et jeanmichel.zakhartchouk@wanadoo.fr
avant le 1er mars.

Répondre à cet article