> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant (Témoignage) > Chroniques d’une surveillante dans un collège (REP) d’une "banlieue sensible", (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Chroniques d’une surveillante dans un collège (REP) d’une "banlieue sensible", dans Le Point (suite et fin)

5 janvier 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Chroniques d’une surveillante de collège #13 : "J’ai perdu quelques illusions, certes"
Nora revient sur ses quelques mois passés dans un collège réputé difficile, avec son lot de désillusions mais aussi de nombreuses leçons de vie.
Par Nora Bussigny

Extrait de lepoint.fr du 04.01.17 : J’ai perdu quelques illusions certes...

 

Nora Bussigny est surveillante dans un collège REP (ex-ZEP) d’une banlieue sensible. Le regard de cette étudiante de 20 ans nous éclaire sur la vie d’un établissement scolaire classé « éducation prioritaire », où le public y est un peu plus difficile qu’ailleurs.
Dans cette plongée en immersion, nous allons côtoyer des profs souvent impuissants, un principal très tolérant, des « CPE » et des « pions » parfois dépassés par la violence quasi quotidienne, et de nombreux élèves à la dérive…
Nora, la pionne, va devoir venir en aide à une élève de troisième harcelée dans le collège et sur les réseaux sociaux.

Extrait de lepoint.fr du 14.12.16 : Chroniques d’une surveillante de collège. 11 Photos volées

 

Lire les précédentes chroniques

Répondre à cet article