> 7 - Dispositifs éduc. ville > Dispositifs vacances > Autres dispositifs vacances > Le business des "colos", reflet de la fracture sociale (La Tribune)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le business des "colos", reflet de la fracture sociale (La Tribune)

30 juillet 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le marché des colonies de vacances est en chute libre depuis plusieurs années. Le contexte économique est une des causes. Mais le marché est bouleversé par l’entrée de nouveaux acteurs qui souhaitent redonner du souffle à un modèle parfois jugé obsolète. Quitte à sacrifier la sacro-sainte "mixité sociale" historiquement prônée dans les séjours collectifs pour les enfants.

[...] Le marché des colonies de vacances est en chute libre depuis plusieurs années. Le contexte économique est une des causes. Mais le marché est bouleversé par l’entrée de nouveaux acteurs qui souhaitent redonner du souffle à un modèle parfois jugé obsolète. Quitte à sacrifier la sacro-sainte "mixité sociale" historiquement prônée dans les séjours collectifs pour les enfants.

[...] Le projet #GénérationCampColo [Ministère de la Ville], a été lancé pour "proposer des séjours attractifs et accessibles", rappelle l’appel d’offres. Les projets retenus devront répondre à une série de critères - la citoyenneté, la mixité sociale ou l’ancrage dans le territoire. Ils pourront bénéficier d’un financement. Pour l’ensemble de l’action, 1,4 million d’euros sont déboursés par l’État. Patrick Kanner souhaite que ces projets aient "un caractère exemplaire afin d’attirer les financeurs privés pour les 42.000 colonies". De quoi essayer modestement d’écrire un nouveau refrain populaire.

Extrait de acteursdeleconomie.latribune.fr du : Le business des colos, reflet de la fracture sociale

Répondre à cet article