> 6 - ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions syndicales > Sébastien Sihr (SNUipp) : "La priorité au primaire semble avoir disparu des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Sébastien Sihr (SNUipp) : "La priorité au primaire semble avoir disparu des radars"... Plus de maitres que de classes : "Travailler autrement, cela ne s’improvise pas"

18 mai 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Sébastien Sihr est le secrétaire général du SNUipp-FSU, syndicat majoritaire dans le premier degré.

[...] Il était pourtant question, au début du quinquennat, de priorité au primaire...
Sauf qu’aujourd’hui l’expression semble avoir disparu des radars  ! Or, le défi de notre système n’a pas changé et il est sérieux : 15 à 20 % des élèves entrent au collège sans maîtriser les compétences de base.

[...] Où en est le « plus de maîtres que de classes », formule chère à votre organisation ?
Cela avance à petits pas. A peine 2 000 postes ont été créés à ce jour alors que la nouvelle carte des réseaux d’éducation prioritaire (REP) et REP+ va compter plus de 7000 écoles. Comme pour le nouveau cycle 3, à cheval sur l’école et le collège, cela implique de travailler autrement, ce qui ne s’improvise pas.
Là encore, il faut du temps et de la formation. Là encore, sur le terrain, l’accompagnement des équipes est à géométrie variable. Certains voudraient même déjà évaluer le dispositif alors qu’il ne s’est pas totalement déployé...

Extrait de lalettredeleducation.fr : Sébastien Sihr : « Le temps politique a pris le pas sur le temps pédagogique »

Répondre à cet article