> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > Annuaires des dispositifs Ville > La liste des 1 000 territoires de la politique de la ville connue fin (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La liste des 1 000 territoires de la politique de la ville connue fin juin-début juillet. Les 1500 autres territoires bénéficieront prochainement des ressource de droit commun, suite à la signature de contrats d’objectifs avec les différents ministères. Les 12 sites pilotes des nouveaux contrats de ville

23 avril 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Alors que le reste des 1000 territoires nouvellement ciblés par une géographie prioritaire resserrée devrait être connu « fin juin, début juillet », la généralisation de ce type de contrat [les contrats de ville], elle, intervenir au lendemain des élections municipales et intercommunales de 2014…

Mobilisation du droit commun d’ici juin 2013 - Au même titre que ces quartiers prioritaires, les 1500 autres territoires jusqu’ici bénéficiaires des crédits ministériels de la politique de la ville (1)) mais déclassifiés de la future géographie prioritaire, pourront prochainement mobiliser les ressources de droit commun. C’est le but des conventions d’objectifs pour les quartiers populaires, que le ministre délégué à la Ville entend signer avec ses homologues du gouvernement « d’ici la fin du second trimestre 2013. »

Extrait de lagazettedescommunes.com du 25.04.13 : Contrats de ville. François Lamy dévoile la liste des premières expérimentations

 

Le détail du resserrement n’est pas encore public, mais seuls les quartiers dont le revenu fiscal moyen ne dépasse pas les 11 000 € par an seront retenus.

Guéret et Auch
Ce critère unique fait d’ores et déjà apparaître quelques surprises. Guéret dans la Creuse et Auch dans le Gers, dont l’image est pourtant bien loin des grands ensembles HLM des zones urbaines les plus denses, entreront dans le classement. « Ces deux villes contiennent des concentrations de pauvreté qui seront à présent prises en compte », se félicite le ministre.

Quelle contrepartie pour les villes qui sortiront de la politique de zonage ? François Lamy promet une « veille active », à travers l’instauration de nouveaux contrats territoriaux signés avec les collectivités, et notamment avec les départements, de manière à y renforcer les politiques sociales de droit commun. Ces contrats seront dans un premier temps expérimentés dans une dizaine de territoires (Amiens, Rennes, Lille, Arras, Mulhouse, Dijon, Nîmes, l’intercommunalité « plaine commune » en Seine-Saint-Denis, Évry et Fort-de-France) avant d’être élargis aux autres sortants.

Extrait de lacroix.fr du 23.04.13 : Le gouvernement précise sa politique de la ville

 

Alors qu’il s’exprimait, le 23 avril, devant les préfets, François Lamy a annoncé les 12 intercommunalités retenues pour préfigurer le futur contrat de ville et choisies avec l’aval des élus locaux et des préfets concernés : Amiens (80), Evry (91), Plaine Commune (93), Rennes (35), Lille (59), Nîmes (30), Auch (32), Dijon (21), Mulhouse (68), Arras (62), Toulouse (31) et Fort-de-France (972) pour les outre-mer.
L’objectif de cette préfiguration est de préparer la mise en place des nouveaux contrats de ville, qui couvriront la période 2014-2020. (…)"

Extrait de irdsu.net du 02.05.13 : "12 sites pilotes vont préfigurer les prochains contrats de ville" sur Ville.gouv.fr + REVUE DE PRESSE

Répondre à cet article