> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Les conventions ZEP - Sciences Po > Les conventions IEP Paris > Succès record pour la filière ZEP de Sciences Po (et pour les lycéens coachés (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Succès record pour la filière ZEP de Sciences Po (et pour les lycéens coachés par Ambition campus). Et les lauréats ZEP sont mieux payés à la sortie...

26 juillet 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour la rentrée 2012, 138 élèves vont intégrer Sciences-Po en première année grâce à la filière ZEP, contre 129 l’année dernière et 17 en 2001 au moment de la création de cette filière d’entrée dont l’objectif affiché était de favoriser l’accès à Sciences-Po des élèves issus de milieux défavorisés.

En 2012, les filières ZEP vont ainsi représenter quelque 10% des élèves qui vont intégrer Sciences-Po en première année, selon les chiffres communiqués à l’AFP par Hakim Hallouch, le responsable du pôle diversité de l’établissement.

Extrait de nouvelobs.com du 25.07.12 : Nombre record de lycéens venus de zep admis à Scinces-Po Paris

 

15 lycéens de ZEP coachés par l’association
Ambition Campus vont faire leur rentrée à
Sciences Po Paris !
Fondée par des étudiants de Sciences Po Paris, l’association
Ambition Campus, qui agit en faveur de l’égalité des chances, a
coaché 11% de la nouvelle promotion des lycéens issus de
zones défavorisées (ZEP) qui entreront à Sciences Po Paris en
septembre prochain.

 

15 lycéens de ZEP coachés par l’association
Ambition Campus vont faire leur rentrée à
Sciences Po Paris !

Fondée par des étudiants de Sciences Po Paris, l’association
Ambition Campus, qui agit en faveur de l’égalité des chances, a
coaché 11% de la nouvelle promotion des lycéens issus de
zones défavorisées (ZEP) qui entreront à Sciences Po Paris en
septembre prochain.

Lire en pièce jointe le dossier de presse d’Ambition campus

Le site

 

Les anciens lycéens de zones d’éducation prioritaire optent pour des professions plus rémunératrices comme le privé et le secteur financier.

[...] Pour intégrer le service public après Sciences Po, les étudiants doivent généralement passer des concours, « un risque que certains étudiants sélectionnés dans le cadre du dispositif ZEP ne peuvent sans doute pas prendre, compte tenu des coûts et des aléas que cela représente », avance Vincent Tiberj [le sociologue auteur de l’étude].

[...] « En résumé, ces anciens étudiants ne sont pas considérés comme des “Sciences Po au rabais”, assure le sociologue. Bien au contraire les employeurs les traitent soit comme leurs codiplômés, soit peut-être même mieux. »

Extrait de lefigaro.fr du 25.07.12 : Sciences-Po. Les diplômés de la filière ZEP mieux payés

 

Voir aussi l’AFP du 25.07.12

Documents joints

Répondre à cet article