> 4 - Actes et Productions de l’OZP > 2 - Les Journées OZP (Actes) > 2013 : Enseigner, éduquer, faire réussir en éducation prioritaire , mission (...) > Journée OZP 2013. Table ronde "Priorité à la pédagogie". L’intervention de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Journée OZP 2013. Table ronde "Priorité à la pédagogie". L’intervention de Jacques Bernardin, président du GFEN (5 p.)

6 juin 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

15è journée nationale de l’OZP / CNAM Paris – 1er juin 2013
« Enseigner, éduquer, faire réussir en éducation prioritaire, mission impossible ? »

Priorité à la pédagogie
Table ronde 1 (11H15 -12H30) animée par Patrick Picard (directeur du Centre Alain Savary-IFÉ)
avec Anne Armand (IGEN), Stéphane Kus (Centre Alain Savary)

Jacques Bernardin (GFEN)

Priorité à la pédagogie : pourquoi ?
C’est une dimension qui a été déniée, dénigrée de façon caricaturale dans la période précédente (où les voix officielles condamnaient « le pédagogisme » … accusé d’être la cause des difficultés scolaires), critique permettant de justifier l’incitation au retour du magister professant… à des élèves présupposés attentifs, et intéressés et la « mise au pas » des apprentissages premiers : en 2006, G. De Robien affirme la primauté du code et de la combinatoire pour l’enseignement de la lecture ; en 2008, X. Darcos met en place les nouveaux programmes, faisant une large place à la mémorisation, aux mécanismes … Toutefois, ces mesures s’appuyaient sur le constat de certaines faiblesses, nous obligeant à interroger la pédagogie dans ses modes de mise en œuvre.

Le texte de ces notes, préparatoires à son intervention, nous a été communiqué par Jacques Bernardin.

Le texte intégral (5 p.) ci-dessous en format PDF.

Le compte rendu de la table ronde "Priorité à la pédagogie" sera publié ultérieurement sur notre site

 

Voir aussi sur le site du Café pédagogique : Quel avenir pour l’éducation prioritaire ?

 

Journée OZP 2013 : Voir les autres comptes rendus actuellement en ligne

Documents joints



  • PDF - 45 ko

Répondre à cet article