> AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2005 > juin > 30/06 - La situation des ZEP de Paris

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

30/06 - La situation des ZEP de Paris

30 juin 2005 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du «  Monde » du 30.06.05 : les écoles parisiennes perdront huit classes en septembre

(...)
En septembre, 56 classes vont fermer dans les écoles primaires parisiennes là où le nombre d’élèves baisse. 48 vont ouvrir là où il augmente, surtout dans les écoles maternelles. Ce solde négatif de 8 classes intervient bien que 1 000 à 1 500 élèves supplémentaires sont attendus en septembre.

Pour la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) de Paris, cette cure d’amaigrissement, annoncée par le rectorat de Paris au lendemain du comité départemental de l’éducation nationale du 22 juin, est "inacceptable".

(...)
La situation est tendue, depuis deux ans, en raison d’une gestion de plus en plus serrée. Pour réussir la rentrée 2005 avec des effectifs d’enseignants constants, l’inspection d’académie a dû changer les règles. Ainsi, les "seuils" d’ouverture et de fermeture de classes ont été modifiés.

En 2004, l’ouverture d’une classe en élémentaire intervenait à partir de 27 élèves par classe en moyenne. Ce seuil passe à 28 élèves pour les écoles hors zone d’éducation prioritaire (ZEP).

Pour les ZEP, il passe de 24 à 25. Enfin, en maternelle, l’ouverture d’une nouvelle classe se déclenche à partir de 30 élèves et non plus 29 comme l’an dernier.
Toutefois, selon le rectorat de Paris, les quinze écoles qui connaissent les plus grandes difficultés échapperont à cette règle et devraient avoir des effectifs de 19 à 22 élèves par classe.
(...)

Martine Laronche

Lire l’article du Monde

Répondre à cet article