> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. (Positions) > EDUC. PRIOR. (Positions syndicales) > Lors du CSE du 7 juillet, 16 organisations lancent un appel contre le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lors du CSE du 7 juillet, 16 organisations lancent un appel contre le programme ECLAIR et pour une relance de l’éducation prioritaire

11 juillet 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ils constatent que " constatent que le « climat scolaire » est érigé comme facteur principal d’échec ou de réussite scolaire des élèves, et que le programme ECLAIR représente à la fois un recentrage de l’éducation prioritaire sur un nombre limité d’établissements, à partir de critères discutables, et un dévoiement majeur du principe fondateur de « donner plus à ceux qui ont le moins ».

" Ils protestent contre la dérèglementation en oeuvre dans les établissements ECLAIR où le chef d’établissement peut choisir ses enseignants. Du moins en théorie puisque de nombreux postes d’après les syndicats, n’ont pas trouvé preneurs. " Le recrutement local sur profil, dans des établissements voués à des déréglementations tous azimuts, a aggravé la rotation des personnels et considérablement fragilisé ces établissements difficiles dans lesquels seront finalement affectés nombre de personnels plus précaires (titulaires sur zone de remplacement, contractuels, vacataires)." Ils demandent une autre relance de l’éducation prioritaire.

La déclaration

Extrait de cafepedagogique.net le 11.01.10 : Les syndicats protestent contre ECLAIR. Ce n’est pas la première protestation contre le dispositif ECLAIR. Mais à coup sûr c’est la plus unanime

Répondre à cet article