> PILOTAGE, MIXITE SOC., ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION... > Mixité sociale et Carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire. Entrée ou sortie d’EP (toutes (...) > Mobilisation contre un projet jugé "inacceptable" de reconstruction du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mobilisation contre un projet jugé "inacceptable" de reconstruction du collège RAR-ECLAIR Jean Moulin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)

8 mai 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Source : une correspondance envoyée à l’OZP, que nous reproduisons intégralement après avoir respecté l’anonymat .

"Je me permets de vous contacter car je suis enseignant au collège
Jean Moulin d’Aubervilliers, classé RAR mais aussi CLAIR cette année.
Ce collège vétuste, datant des années 70, fait partie des
établissements devant être reconstruits par le conseil général.
En mai 2010, le CA de l’établissement avait voté un programme de
construction écrit en accord avec le programme type du CG 93 et avec
les avis des enseignants.

Mais subitement, tout à changé ! La reconstruction de notre collège
est entrée dans le cadre d’un partenariat public/privé, entraînant
l’adoption par le conseil général, sans concertation des enseignants,
d’un nouveau programme de construction type. Devant le contenu
inacceptable celui-ci, nous avons formulé plusieurs demandes, toutes
rejetées en bloc sous le prétexte que rien n’était modifiable, notre
avis n’étant demandé que pour sauver les apparences.

Pourquoi ce programme est-il inacceptable ? Dans ce nouveau collège,
nous perdrions environ 5 salles de cours par rapport à notre collège
actuel, tout en ayant des prévisions d’effectif plutôt à la hausse. Et
par rapport au premier projet proposé, une dizaine de locaux
disparaissent. Tout est calculé de façon à rentabiliser l’occupation
des salles : leur occupation serait calculée sur 32h semaine au lieu
de 28, ceci ayant un impact direct sur les emplois du temps des
professeurs, forcés de rester plus longtemps au collège (but avoué du
ministère) avec des heures de trou parsemant la journée.

Nous perdons notamment par rapport à ce qui était prévu 2 salles
d’Art, 1 salle de science et 1 salle de techno. Les salles
informatiques sont purement et simplement supprimées, alors que la
maîtrise de l’outil informatique est au coeur des programmes. Les 3,5
CPE devraient se partager deux bureaux. La salle de perm est un vaste
hall de 80 mètres carrés dans lequel il est prévu d’entasser le plus
possible d’élèves.

Voilà comment, dans un collège d’éducation prioritaire, en réseau RAR
et (E)CLAIR, on rogne sur les budgets et on dégrade nos conditions de
travail pour faire des économies."

Une réunion d’information pour les parents est organisée le mardi 10 mai à 18h.

Répondre à cet article