> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Devoirs à la maison et Enseignement à distance > Quand les parents organisent l’école à la maison : liberté, autonomie et risque (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quand les parents organisent l’école à la maison : liberté, autonomie et risque de l’"entre-soi" (le Monde)

3 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Déconfinement : quand les parents organisent l’école buissonnière
Alors que les élèves regagnent peu à peu les classes, certains parents préfèrent garder leurs enfants à la maison et organisent des temps d’apprentissage informels avec d’autres camarades.

[...] Le risque de l’« entre-soi »
Consciemment ou non, les parents vont donc avoir tendance à se retrouver par affinités, modèles éducatifs communs. Au risque de laisser la mixité sociale au bord du chemin ? « Il est clair que cela accentue un vrai risque de l’entre-soi, estime Béatrice. L’enfant qui est en logement social, personne ne va l’appeler pour lui proposer de participer. Cela reproduit des choses pas forcément très sympathiques. »

Et si Héloïse, cadre, accueille Tania, dont les parents sont ouvriers, c’est, reconnaît-elle, très conjoncturel : « Nous sommes voisins de palier et nos enfants sont dans la même classe. Autrement, nous n’échangeons pas beaucoup. » Quant à Karine, si elle reconnaît cet écueil, elle le relativise :

« Parmi les parents, si tous n’ont pas fait beaucoup d’études, nous avons soit un métier créatif soit un certain bagage culturel. Mais ce n’est finalement qu’un mois et demi d’entre-soi. Nos enfants retrouveront la mixité sociale à la rentrée. En attendant, ils profitent d’une incroyable liberté ! »

Et la mère de famille de pointer l’autonomie prise par les enfants durant la période, le profit tiré d’un temps devenu libre comme jamais, mais aussi l’expérience du multi-âge, où enfants et ados se côtoient et apprennent les uns des autres. « Ils expérimentent dans leurs relations », résume-t-elle. Béatrice insiste sur la richesse que constitue le fait de pénétrer d’autres maisons que la sienne : « Cette entrée de plain-pied dans l’intimité des autres interroge leur construction. C’est complexe et très fort à la fois. »

Extrait de lemonde.fr du 02.06.20

Répondre à cet article