> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Les conventions ZEP - Sciences Po > Sciences Po (Rapports officiels et ouvrages) > "Les tireurs d’élites", un livre pamphlet de Jean-Paul Brighelli contre les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Les tireurs d’élites", un livre pamphlet de Jean-Paul Brighelli contre les conventions ZEP-Sciences Po, "crime contre la République"

1er octobre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

En quoi ce pauvre Descoings est-il le fossoyeur de la République ? [...] Le crime du patron de Sciences Po ? Avoir ouvert en 2001 une procédure d’admission parallèle dans son école destinée aux bacheliers les plus méritants issus des Zones d’Education Prioritaire (ZEP). Brighelli y voit un crime contre l’égalité et donc la République.
Oubliant que quasiment toutes les grandes écoles ont depuis belle lurette des procédures permettant d’accéder à leur diplôme sans être passé par les prépas ( les « AST » - Admis sur Titres - accèdent à l’ESSEC par centaines, depuis 1967, tout comme à HEC.) Certes la procédure AST comprend des écrits, qui n’existent pas sur la procédure Sciences Po. Il n’empêche qu’entrer à Sciences Po par la « procédure ZEP » est un concours en ce sens que seule une très faible minorité des meilleurs candidats intègrent l’école. (126 élèves issus de 74 lycées, sur un total d’environ 1000 admis).

€xtrit de edcuation.blogs.nouvelobs.com du 30.09.10 : Richard Descoings, une menace pour la république

Répondre à cet article