> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (EDD) > B* L’école des Cheminets et le réseau Rouault à Paris engagés dans la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* L’école des Cheminets et le réseau Rouault à Paris engagés dans la démarche du CNR Éducation : projet "Pédagogie de la biodiversité "

23 janvier

L’école des Cheminets et le réseau Rouault engagés dans la démarche du CNR Éducation

Le réseau Rouault est un réseau d’éducation prioritaire (REP+) regroupant six écoles et un collège dont fait partie l’école des Cheminets à l’origine du projet "Pédagogie de la biodiversité". Le projet du réseau Rouault, se déroule selon trois axes : les langages pour penser et communiquer, les apprentissages nourris par un parcours culturel, le parcours citoyen et la construction de la posture d’élève. C’est ce dernier point qui est mis en avant par le projet "Pédagogie de la biodiversité". L’éducation au développement durable en est un des moyens et permet également de renforcer les apprentissages scientifiques. En 2022-2023, l’ensemble des équipes a été invité à participer à une fresque du climat qui a suscité l’envie des enseignants d’intégrer cette dimension à leurs cours, tant dans l’élémentaire qu’au collège. Pour cela un plan de formation en inter-degré de grande ampleur a été construit au sein du réseau.

Description du projet :

Depuis l’année dernière et tout au long de cette année, les professeurs ont été formés théoriquement. Le réseau Rouault a alors choisi d’intégrer un expert de l’association "Veni Verdi" tout au long de cette année pour accompagner trois écoles puis les trois autres l’année suivante afin de finaliser la conduite de changement par une réassurance professionnelle des enseignants auprès des élèves. À partir de décembre 2023 et jusqu’à novembre 2024, l’association propose d’intervenir deux fois par mois sur une journée entière dans chaque établissement, autour de 12 ateliers pédagogiques. Une partie des ateliers se déroule en classe, avec des scientifiques. L’autre dans les jardins pédagogiques ou les parcs municipaux du quartier accompagnés par des scientifiques ou des jardiniers de l’association. Des outils construits avec les équipes seront donnés aux écoles pour leur permettre de continuer l’apprentissage des sciences par la pratique pour tous les élèves du réseau. Les professeurs de SVT du collège seront associés à ces ateliers pour faire un lien inter-degré.

Ce projet vise à :

  • La sensibilisation à l’environnement : organiser des programmes de sensibilisation à la biodiversité pour les élèves, en intégrant des activités pratiques telles que des sorties sur le terrain, des ateliers de jardinage ou des projets de conservation.
  • L’entretien des jardins pédagogiques : un espace vert a été aménagé au sein de plusieurs écoles et établissements. Il s’agira de permettre aux élèves d’appréhender la biodiversité en observant et en participant à la culture de plantes indigènes, d’herbes aromatiques ou de légumes.
  • L’installation de nichoirs et hôtel à insectes : encourager les élèves à poursuivre la construction de nichoirs pour les oiseaux et d’hôtels à insectes, afin de favoriser la biodiversité locale et d’observer les différentes espèces qui viennent s’y nourrir.
  • La création d’un partenariat de protection de la biodiversité : encourager les éco-délégués du collège à venir échanger avec ceux des écoles, autour de la protection de la biodiversité. Ils pourront organiser des activités de sensibilisation, des campagnes de nettoyage ou des projets de conservation.
  • Faire vivre la biodiversité des programmes scolaires pour développer les compétences interdisciplinaires : veiller à ce que la biodiversité soit intégrée dans les enseignements en l’abordant dans toutes les matières.
  • La collaboration avec des partenaires locaux : établir des partenariats avec des associations, des structures culturelles en lien avec le thème de la protection de la biodiversité.
  • La création d’un réseau d’établissements engagés pour la biodiversité : collaborer avec toutes les écoles et le collège du REP + afin de partager les bonnes pratiques, les ressources pédagogiques et les projets communs.
  • L’organisation d’événements et de journées thématiques : organiser des événements et des journées thématiques dédiés à la biodiversité, tels que des conférences, des expositions, des projections de films ou des concours, pour sensibiliser toute la communauté éducative et les familles à l’importance de la biodiversité.

Objectifs :

  • Travailler les fondamentaux en donnant du sens aux enseignements.
  • Outiller les enseignants pour leur permettre d’agir en autonomie les années suivantes.
  • Une sensibilisation aux enjeux environnementaux par le prisme de la biodiversité, qui ne génère pas d’éco-anxiété chez les jeunes.

Extrait de ac-paris.fr de décembre 2023

Répondre à cet article