> VI- PÉDAGOGIE(S) (Innovation et CNR, Disciplines, Espaces, ACTIONS LOCALES) > DISCIPLINES (Généralités) > EAC (Généralités) > Une convention de partenariat en EAC entre la DSDEN 93 et la fondation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une convention de partenariat en EAC entre la DSDEN 93 et la fondation Fiminco impliquant des classes dans deux collèges et une école en REP+

24 mai 2023

Signature d’une convention de partenariat entre la DSDEN et la fondation Fiminco

L’inspecteur d’académie - directeur académique des services départementaux de l’Éducation nationale (IA-DASEN), monsieur Antoine Chaleix, s’est rendu vendredi 21 avril 2023 à la fondation Fiminco pour la signature d’une convention de partenariat encadrant le déploiement du dispositif d’éducation artistique et culturelle (EAC) nommé « Lucarne ».

La fondation Fiminco

Depuis 2017, la fondation Fiminco apporte son soutien à la création contemporaine et encore plus intensément depuis 2019, année durant laquelle elle investit son site exceptionnel de Romainville.

Implantée dans une ancienne usine de l’industrie pharmaceutique, qui fut un des grands sites de production de la pénicilline, la fondation Fiminco a su y insuffler une dynamique nouvelle qui a permis l’émergence d’un véritable pôle artistique et culturel sur cette commune de la Seine-Saint-Denis. Elle a notamment facilité l’implantation de galeries d’arts aux côtés de la fondation. Elle y fut rejointe récemment par le FRAC – le Fonds Régional d’Art Contemporain.

La spécificité de la fondation est d’accueillir chaque année en résidence pour onze mois une dizaine d’artistes français ou étrangers afin de soutenir la création contemporaine de tous types et de tous horizons.

La fondation est, dès son origine, pensée pour cela : pensée pour les artistes. Elle met ainsi à leur disposition des espaces - espaces de vie, espaces de création, espaces d’exposition et de rencontres – mais aussi des moyens techniques et un accompagnement ajusté afin de constituer un environnement idéal au déploiement des créations des artistes en résidence.

Le dispositif « Lucarne »

Mais, loin d’être enclose dans les murs de son site, la fondation a souhaité s’ouvrir aux élèves de la Seine-Saint-Denis en encourageant les artistes en résidence à aller à leur rencontre et à créer avec eux.

Après une première rencontre en février 2022, une période de riche collaboration entre la DSDEN et la fondation a été mise en œuvre afin de construire le dispositif le plus à même de répondre aux objectifs des deux entités ; ainsi est né le dispositif dit « Lucarne ».

Les objectifs premiers de ce dispositif, véritablement co-construit, sont pour les deux institutions :
• d’offrir des parcours d’éducation artistique et culturelle riches et amples permettant aux élèves de la Seine-Saint-Denis, de l’élémentaire au collège, et aux artistes en résidence de se rencontrer et de réaliser une œuvre collaborative pour chaque parcours,
• de permettre aux élèves de fréquenter un lieu de la création contemporaine en venant participer à des ateliers à la fondation et ainsi découvrir les lieux de création des artistes,
• de permettre à des artistes de venir à la rencontre des élèves en leur école ou collège,
• de nourrir des dynamiques de projets en inter-degré dans le cadre de réseaux éducatifs.

Ce dispositif répond ainsi à plusieurs enjeux de l’éducation artistique et culturelle :
• la rencontre avec des artistes et des œuvres,
• les pratiques artistiques,
• l’acquisition de connaissances.

Trois classes engagées dans le dispositif depuis janvier 2023

Depuis janvier 2023, trois classes sont engagées dans le dispositif « Lucarne ».

Associée à l’artiste Daniel Nicolaevsky, les élèves d’une classe de 4e du collège [REP+] République de Bobigny participent à la création d’une œuvre originale et collaborative avec l’artiste.

Les deux autres classes, qui travaillent en inter-degré, sont associées à l’artiste Marielle Chabal. Il s’agit d’élèves de 5e du collège [REP+] Henri Wallon et de CE2 de l’école élémentaire Jean Jaurès à Aubervilliers. Ces élèves font partie du même réseau d’éducation prioritaire. Ils se sont engagés avec l’artiste dans la création d’une œuvre vidéo sur le changement climatique.

Une convention, un partenariat

Après avoir été accueillis par Madame Katharina Scriba, directrice de la fondation, monsieur Antoine Chaleix ainsi que madame Nathalie Kuehn, directrice académique adjointe en charge du pilotage départemental de l’EAC au sein de la direction académique, des membres de la mission EAC, des élèves, leurs enseignants et les artistes impliqués dans le dispositif ont pu visiter le site exceptionnel de la fondation ainsi que l’exposition Symbosium.

Ce temps à la fondation s’est achevé par la signature d’une convention partenariale entre la fondation Fiminco et la DSDEN. M. Chaleix est revenu sur l’importance pour chaque élève de la Seine-Saint-Denis de bénéficier de parcours d’éducation artistique et culturelle tout au long de sa scolarité et a souhaité que ces parcours « Lucarne » deviennent la pierre d’angle, en Seine-Saint-Denis, d’un fructueux et toujours renouvelé partenariat entre la fondation Fiminco et l’éducation nationale.

Extrait de dsden93.ac-creteil.fr du 23.05.23

Répondre à cet article