> EDUCATION PRIORITAIRE (politique d’) > EDUC. PRIOR. Pays étrangers > Ile Maurice > Des nouvelles d’Agalega (Ile Maurice), la plus petite Zep du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Des nouvelles d’Agalega (Ile Maurice), la plus petite Zep du monde

21 septembre

Nouvelles d’Agalega, la plus petite ZEP du monde :

ZEP : comment la pédagogie s’adapte pour le PSAC

Cynthia Henri, éducatrice de Future Hope, utilise des « flash-cards » et des jeux pédagogiques pour préparer les élèves de la ZEP pour le PSAC.

À peine la rentrée scolaire du 22 août entamée, Noema Henriette, 12 ans, est en examen une semaine plus tard. En effet, hier, la petite, qui fréquente l’école Emmanuel Anquetil, figurant parmi les instituts de la Zone d’éducation prioritaire (ZEP), a pris part au Modular Assessment du PSAC. La première épreuve a été celle de science de 9 à 10 heures. S’enchaînera l’examen d’histoire et géographie aujourd’hui, selon les mêmes horaires. Quant aux examens finaux de français, d’anglais, de langues orientales, d’arabe, du kreol morisien et des mathématiques, ils sont prévus du 18 au 21 octobre respectivement de 9 heures à 10 h 45.

Un stress que ressentent déjà les petits des écoles ZEP et leurs parents. « J’entreprends beaucoup de révisions avec des questionnaires des années précédentes. Les enseignants effectuent plus de travail avec nous à l’école en ce moment », confie Noema Henriette. Sa mère, Josiane, 44 ans, femme au foyer, souligne le stress face à une année scolaire largement chamboulée. « Noema se prépare à ces examens assidûment. Son enseignant l’aide beaucoup. Nous en faisons de même à la maison », confie-t-elle [...]

Extrait de lexpress.mu du 30.09.22

 

Voir :
la sous-rubrique Ile Maurice
le mot-clé Ile Maurice

L’Ozp s’est toujours intéressé à cette ZEP si particulière, perdue sur une petite île de l’Océan indien. La preuve : l’Ile-Maurice est non seulement le seul pays étranger à bénéficier d’un mot-clé, avec Canada, Québec, mais c’est aussi le seul à avoir droit à une une sous-rubrique.

Répondre à cet article