> ACTEURS (EP et hors-EP) > Enseignants (Identité, Métier) > Enseignants (Positions et Témoignages) > "Le collectif ne fait plus sens. Nous n’utilisons même plus les temps de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Le collectif ne fait plus sens. Nous n’utilisons même plus les temps de concertation" (Journal de bord d’un CPE en REP+)

12 septembre 2022

Septembre 2022 : Un collectif d’individus

[...] Car il serait trop simple de faire porter la responsabilité de l’échec du système scolaire uniquement sur un centralisme déconnecté de sa base. Les difficultés que nous rencontrons portent aussi la responsabilité de notre individualisme exacerbé. Nous éprouvons d’énormes difficultés à penser collectif. Nous sommes en train d’oublier l’objectif qui devrait nous réunir : celui de faire réussir tous les élèves ! Toute notre organisation devrait être tournée vers ce but. Les emplois du temps des classes par exemple devraient être pensés et construits pour mettre les élèves dans les meilleures conditions d’apprentissage. Or, dans mon établissement, les emplois du temps des classes sont établis en fonction des vœux des professeurs. Cette année, 60% des enseignants ont demandé leur vendredi matin et l’ont obtenu. Il y a au final très peu de cours les mercredis et vendredis, le matin. De ce fait, certaines classes se retrouvent avec des emplois du temps totalement déséquilibrés où les élèves doivent jongler entre des semaines paires très chargées et des semaines impaires beaucoup plus légères. L’élaboration des emplois du temps devrait, à mon sens, se construire collectivement et ne devrait pas être à la charge d’une seule personne qui pense certainement bien faire.

Faire partie d’un collectif impose un certain nombre de contraintes, or il me semble que nous les acceptons de moins en moins. Nous avons tendance à nous replier sur nos missions sans nous soucier de celles de nos collègues. Le collectif ne fait plus sens. Nous n’utilisons même plus les temps de concertation, pourtant intégrés aux emplois du temps des enseignants qui bénéficient en REP + d’une pondération, c’est-à-dire d’une diminution de leur temps de travail pour favoriser justement la force du collectif. [...]

Extrait de educateurequitable. du 11.09.22

 

Note du QZ : La question des emplois du temps dans le secondaire est loin d’être nouvelle.

 

Voir les mots-clés en bas à gauche

Répondre à cet article