> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > Interdegrés (Citoyenneté et EDD) > Académie de Besançon : Participation d’un collège et d’une école prioritaires (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Académie de Besançon : Participation d’un collège et d’une école prioritaires au programme d’éducation à l’environnement "Manuterra" de la Fondation Hermès et d’autres partenaires

7 juillet

MANUTERRA, apprendre du vivant

La Fondation d’entreprise Hermès développe neuf grands programmes autour des savoir-faire, de la création et de la transmission. Ainsi, elle sensibilise aux métiers de la main via le programme "Manufacto, la fabrique des savoir-faire", présent dans l’académie depuis plusieurs années.

Dans une volonté de développer son engagement en faveur de la planète dans le cadre de son programme "Ecosystèmes et Biodiversité", la Fondation s’est associée à l’académie de Besançon, les Compagnons du Devoir et du Tour de France et la Saline royale d’Arc-et-Senans (25), qui développe un projet d’évolution de son site UNESCO en un îlot de biodiversité, inspiré par la ville idéale de Claude-Nicolas Ledoux.

Un souhait commun de sensibilisation, de partage, de rencontre avec des professionnels (jardinier, paysagiste, maraîcher, etc.) a fait émerger un programme pédagogique d’éducation à l’environnement : Manuterra.

Manuterra est un dispositif inédit d’éducation à l’environnement, destiné à sensibiliser les jeunes générations au monde vivant qui les entoure.

Manuterra

Expérimentation dans l’académie de Besançon

Manuterra, apprendre du vivant consiste en des séances d’immersion, pour des élèves du CE2 à la seconde, au cœur d’un jardin à aménage. Pendant le temps scolaire, les élèves sont invités à créer, aménager et entretenir un jardin selon les techniques de la permaculture. Ces séances in situ, accompagnées par un professionnel de la nature, leur permettront d’aborder de multiples thématiques environnementales tout en s’appropriant une parcelle à cultiver, avant de la transmettre à une nouvelle classe au terme de l’année scolaire.

Une immersion pédagogique au sein de la biodiversité, destinée aux citoyens de demain

Cette année, deux écoles et quatre établissements du second degré de l’académie de Besançon ont participé à ce projet : 2 établissements prioritaires

[...]
École [REP+] Charles Fourier de Besançon (25)
[...]
Collège [REP] Maryse Bastié de Dole (39)
[...]

• Points forts du projet

Outre l’aspect matériel avec la prise en charge financière des fournitures et des intervenants, l’exigence de qualité portée par la Fondation et le caractère exceptionnel du site de la Saline donnent à ce projet en faveur de l’environnement une dimension unique.
Les élèves accompagnés de leurs professeurs sont guidés par un professionnel des jardins accompagné d’un assistant tout au long des douze séances.

De multiples thématiques environnementales sont abordées de manière très concrète au fil de ces séances qui se déroulent in situ ou en classe, nécessitant la participation active des élèves. Les séances à la Saline permettent notamment de sensibiliser les élèves non seulement à la conservation de la biodiversité, mais également à celle du patrimoine.

Extrait de ac-besancon.fr de mai 2022

Répondre à cet article