> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > Interdegrés (Français et Langues) > B* Poursuite de la recherche-action sur l’oral en lien avec l’association (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Poursuite de la recherche-action sur l’oral en lien avec l’association Eloquentia et le Centre Pompidou dans des écoles et deux collèges en EP de l’académie de Paris

9 juin

En route pour le grand oral : les élèves de primaire prennent la parole en classe et au musée

QUOI ?

Afin de développer dans les écoles l’ouverture culturelle et les situations de prise de parole, d’écoute et de dialogue, la circonscription 18C-Montmartre mène un projet-pilote en partenariat avec l’association Eloquentia et le centre Pompidou. L’oral étant un ensemble de savoirs et savoir faire dont la maitrise s’ancre dans la pratique et l’analyse, ce projet associe formation des enseignants et ateliers de prise de parole pour les élèves en classe et au musée. Les classes accompagnées par l’enseignant, l’animateur Eloquentia et le conférencier du centre Pompidou choisissent les œuvres à présenter face public au musée en fin d’année et travaillent l’oralité dans des mises en situations rarement présentes dans les classes qui conjuguent plaisir de dire et créativité. L’enseignement et les apprentissages de l’oralité sont modifiés tout en favorisant un autre approche plus sensible des œuvres d’art. Une mesure d’impact et des retours d’expériences permettent l’évaluation du projet

Recherche

Comme en 2020-2021, l’action de formation et les ateliers menés en classe en 2021-2022 seront observés par un chargé d’étude d’Eloquentia. Des questionnaires auprès des élèves avant et après les ateliers de prise de parole et des entretiens avec les enseignants sont réalisés. Les synthèses de cette mesure d’impact sont communiquées à la circonscription et aux enseignants en fin d’année au moment d’un retour d’expériences. On peut ainsi évaluer les modifications des pratiques enseignantes pour favoriser la circulation de la parole dans la classe et les apprentissages relatifs à l’oralité, l’impact sur le climat scolaire, la progression des compétences orales des élèves concernant la confiance en soi, l’esprit critique, l’argumentation, l’exposé de points de vue, la syntaxe, la précision du vocabulaire etc. ainsi que l’évolution de la relation des élèves aux œuvres d’art et à la culture.

Extrait de centrepompidou.fr du 23.11.21

QUI ?

6 membre(s) dans l’équipe - 3 partenaire(s)

C’est innovant par :

• Le partenariat :

◦ Co-conception du projet avec des structures aux compétences complémentaires à celles de l’équipe de la circonscription 18C Montmartre : Eloquentia (expertise originale en matière de formation adulte et d’ateliers en classe sur la prise de parole) et le centre Pompidou (mise à à disposition de conférenciers et accès fréquents et privilégiés au musée)
◦ Co-construction et co-animation des ateliers de chaque classe (11 en 2021, 7 en 2022) par un trinôme (enseignant, conférencier et animateur Eloquentia)

• Le nombre d’élèves impactés car 45 enseignants bénéficient de la formation

• La dimension inter-degrés de la formation enseignants et à terme des ateliers de prise de parole pour aller vers :

◦ la construction d’une culture commune de la nouvelle cité éducative
◦ la cohérence des pratiques d’enseignement dans la prise en compte et la place de la parole des élèves pour réduire les inégalités scolaires

• La volonté d’associer les familles au musée (restitution)

- Les partenaires

Structure Participation Période
Eloquentia/ Chef de projet Du : 01/09/2020
Au : 30/06/2021
Eloquentia/ Conception et animation de la formation, des ateliers classe Du : 01/09/2020
Au : 31/12/2021
Eloquentia/ Responsable pédagogique Du : 01/01/2022
Au : 31/12/

- Les participants

• 1125 élève(s)
• 45 enseignant(s)
• 2 autre(s) participant(s)

OÙ ?

Interétablissements Paris
Ecole élémentaire, Collège - CM1, CM2, 6ème, 6ème SEGPA renovée

Le secteur géographique concerné par l’action porte sur l’ensemble du territoire éducatif de la circonscription 18C Montmartre avec l’ambition de construire pour la première fois une culture commune sur l’oralité dans les pratiques de classe. Le territoire concerne des quartiers favorisés près de la butte Montmartre et des quartiers très défavorisés de la porte Montmartre (cité éducative 18ème).

Toutes les écoles élémentaires et les 3 collèges de secteur sont concernés :

• 4 élémentaires sont en REP+, 3 en REP et 3 hors éducation prioritaire
• Le collège REP+ Utrillo
• Le collège Coysevox HEP et le collège REP Berlioz réunis dans le secteur Multi-collège créé pour favoriser la mixité sociale.
• Une maternelle en 2022 devrait rejoindre le dispositif afin d’adapter à titre expérimental les ateliers de prise de parole aux plus jeunes enfants

Le 18ème arrondissement de Paris vient d’être labellisé "Cité éducative". Le projet de la 18C peut s’y intégrer à travers l’axe "Alliance éducative".

- Établissement(s)

• Paris MAURICE UTRILLO (075) Collège REP+
• Paris VAUVENARGUES (075) Elém REP
• Paris DAMREMONT EA (075) Elém HEP
• Paris HECTOR BERLIOZ (075) Collège REP
• Paris CHAMPIONNET (075) Elém REP+
• Paris FRANCOISE DORLEAC EA (075) Elém REP+
• Paris DAMREMONT EB (075) Elem HEP
• Paris FRANCOISE DORLEAC EB (075) Elém REP+
• Paris GUSTAVE ROUANET (075) Elém REP+
• Paris ANTOINE COYSEVOX (075) Collège HEP
• Paris JOSEPH DE MAISTRE H (075) Elem HEP
• Paris BELLIARD (075) Elém REP

• 1 académie(s)
• 12 établissement(s)
• 45 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

En 2016, les programmes ont fait de l’oral un objet d’étude. En 2019 la mise en œuvre du Grand Oral a réaffirmé la nécessité de renforcer les compétences orales des élèves. Or, les situations de prise de parole des élèves se limitent souvent à un dialogue enseignant/élève, la circulation de la parole se fait plus rarement entre pairs. Les situations d’oral en classe telles que la récitation, les exposés ou la justification du choix d’une procédure font rarement l’objet de situations d’enseignement et les apprentissages en jeu dans la prise de parole sont peu travaillés explicitement. Capter l’attention par la voix, la gestuelle, la posture, construire un argumentaire, exposer son avis, écouter celui des autres ne sont pas des compétences innées. Apprendre à parler s’apprend mais s’enseigne peu. Parler en public, à autrui constitue une réelle difficulté pour de nombreux élèves alors que cette compétence est un atout majeur pour leur scolarité, leur vie d’adulte et de futur citoyen.

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Voir la partie "évaluation par les chercheurs" Annuelle Enquêtes avant/après auprès des élèves par Eloquentia 10/01/2021 1
Satisfaction vis à vis de la formation Annuelle Circonscription/rectorat 08/11/2021 xx

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Place dans l’emploi du temps des temps d’enseignement de l’oral
• Confiance en soi dans la prise de parole ou autre
• Climat scolaire : bienveillance, respect, écoute
• Place et rôle de la parole dans la classe
• Compétences orales dans les situations ordinaires de la classe
• Évolution des pratiques de classe et d’enseignement

- Sources d’inspiration

Type Titre Auteur Année Observation
Livre Guide du grand oral Stéphane de Freitas 0 xx
Livre Porter sa voix Stéphane de Freitas 2018 xx
Article Expérimentation d’un enseignement « Éloquence » en classe de troisième MEN 2022 Le ministère chargé de l’Éducation nationale a lancé à partir de la rentrée scolaire 2019 une expérimentation portant sur un enseignement d’éloquence en classe de troisième, dans le cadre du cours de français, à raison d’une demi-heure hebdomadaire. Cette expérimentation s’inscrit dans le plan d’action interministériel « À l’école des arts et de la culture » ;
Article https://eduscol.education.fr/226/francais-cycle-3-le-langage-oral||0|xx

QUAND ?

Du 01/09/2020 Au 30/06/2023

COMMENT ?

L’ambition est d’articuler formation des enseignants, mise en pratique dans les classes et ouverture culturelle :

• Un plan de formation des enseignants ambitieux pour :
◦ savoir analyser la place et la forme de la parole des élèves en classe
◦ vivre et animer des ateliers de prise de paroles en classe
◦ définir les gestes professionnels, la posture enseignant qui favorisent la prise de parole.
◦ Un format d’enseignement original sous forme de jeux de prise de parole des élèves pour travailler autrement l’oralité et la relation aux œuvres d’art, en prenant en compte la dimension essentielle du plaisir d’apprendre et de la confiance en soi. 11 classes en 2021 et 7 en 2022 ont bénéficié d’un accompagnement par le trinôme enseignant/conférencier Pompidou/animateur Eloquentia

• Plusieurs modalités de formation sollicitées :

◦ Plan de formation REP+
◦ Animations pédagogiques de circonscription
Formation d’initiative locale

• Une évaluation de l’action et un retour d’expériences sont réalisés.

- Moyens mobilisés

Ressource Type Volume Pièce jointe Lien
Conseillers pédagogiques de circonscription Humain 20% xx xx

- Modalités de mise en œuvre

• Année 2020-2021 :

◦ Temps 1-oct-nov : Formation (6h) de 11 enseignants, 11 conférenciers du centre Pompidou et 11 animateurs d’Eloquentia soit 11 trinômes
◦ Temps 2- janv-mai : 8 ateliers/classe pour chacune des11 classes puis présentation d’œuvres du Musée face public (co-intervention Eloquentia et Centre Pompidou)
◦ Temps 3-sept : conférence à destination des enseignants en partenariat avec le centre Pompidou et Eloquentia :

◦ ◦ Quel est le rôle de l’œuvre dans l’appropriation de la parole par l’élève, aussi bien dans la construction d’une pensée critique que dans l’affirmation d’un imaginaire ?
◦ ◦ Quelles sont les formes de médiation qu’un tel programme apporte à l’institution culturelle ? Quelle relation spécifique à l’œuvre une telle expérience permet-elle aux élèves de construire ?

• Année 2021-2022 :

◦ Temps 1-sept : conférence au centre Pompidou sur le projet (voir ci-dessus et lien indiqué au début de la fiche)
◦ Temps 2-sept-déc-janv : formation (12h) de 45 enseignants de CE2, CM1 et CM2 et quelques professeurs de collège : nombreuses mises en situation :
◦ dans des jeux de prise de parole,
◦ d’analyse des enjeux, limites et compétences travaillées dans ces dispositifs,
◦ de construction du cadre des valeurs à installer pour favoriser la prise de parole en classe.
◦ réflexion et apports pour aller plus loin sur la posture enseignants, élèves pour favoriser la prise de parole.
A la fin de ce temps, les enseignants ont à leur disposition une liste de jeux de prise de parole.
◦ Temps 3-janvier : co-construction du projet des 7 classes de CM1 et CM2 par les trinômes enseignants-conférencier-animateur (un bilan d’étape est prévu en mars)
◦ Temps 4-janvier à mai : 8 ateliers en classe ou au musée à partir des jeux testés en formation.
◦ Temps 5-fin mai : restitution : les élèves présentent en petits groupes face public les œuvres au musée
◦ Temps 6-juin et/ou septembre) : retour d’expérience en fin d’année, résultats de l’étude d’impact

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

◦ En fin de formation :

◦ ◦ Echanges organisés entre les enseignants concernés sur les éventuelles modifications dans les pratiques de classe, sur le climat scolaire, les postures des élèves.
◦ ◦ Questionnaire pour bilan de la formation

◦ En fin d’année 2022 :

◦ ◦ Questionnaires anonymisés conçus par la circonscription auprès des enseignants sur l’apport de la formation d’une part et sur l’effet du projet sur la posture enseignante, l’acte d’enseignement, les compétences des élèves.

• Évaluation interne à l’Éducation nationale

◦ Enseignants : Fiches évaluation des formation du plan REP+
◦ Élèves : Évaluations nationales 6ème, enquêtes climat scolaire

• Évaluation par des chercheurs

Le projet Eloquence a conduit à la mise en place d’une évaluation scientifique des ateliers et de la restitution par des observations in situ, des focus-group auprès des intervenants et des questionnaires auto remplis par les élèves avant et après l’action.

Nous souhaitions mesurer l’évolution de :

• la confiance en soi des élèves
• leur estime d’eux-mêmes
• leurs compétences orales (oser prendre la parole, être en accord avec soi-même lors des prises de parole, maîtrise du corps et de la voix, capacité d’écoute et de dialogue bienveillant)
• leur rapport aux musées et aux œuvres d’art

Les résultats montrent des améliorations :

• Meilleure confiance en soi des élèves
• Les élèves se sentent davantage capables de comprendre et de parler d’une œuvre d’art.
• Meilleure maîtrise du corps et de la voix qui facilite la capacité à oser prendre la parole et exprimer sincèrement ses idées.

Enfin, ce programme a permis à plus de 40% des élèves de découvrir pour la première fois le centre Pompidou.

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Indicateur Date initiale Valeur initiale Date finale Valeur finale
Voir la partie "évaluation par les chercheurs" 10/01/2021 1 07/06/2022 2
Satisfaction vis à vis de la formation 08/11/2021 1 01/12/2021 93

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Après la première phase de 2020/2021, les résultats très satisfaisants de l’étude d’impact sur les élèves et les enseignants ont convaincus la circonscription 18C Montmartre, Eloquentia et le centre Pompidou de prolonger l’expérience sur 2021/2022 en amplifiant l’action de formation (plus d’enseignants, plus d’heures) et en continuant la mise en place d’ateliers de prise de parole pour les élèves. Les enseignants formés ont apprécié le format de la formation très interactif, réflexif ainsi que de travailler avec des adultes extérieurs à l’école. Les enseignants font état d’une prise de recul sur la place de la parole des élèves et d’évolution dans leur posture. Les élèves apprécient et investissent les situations de jeux de prise de parole, surtout les petits parleurs. Le climat de la classe en est modifié. Des élèves ont amené leurs parents au musée hors temps scolaire pour leur présenter "leur œuvre". De belles rencontres ont eu lieu.

L’évaluation de l’année 2021/2022 est en cours.

ET APRÈS ?

Les effets principaux de ce projet portent sur :

• Une nouvelle dynamique collective au sein du réseau des établissements du secteur, des équipes pédagogiques, des classes
• Un renforcement des gestes professionnels des enseignants dans l’enseignement de l’oral dans les pratiques ordinaires ou non de la classe
• Une montée en compétences des élèves dans les savoirs être liés à la prise de parole en classe et hors de la classe : confiance en soi, écoute, prise en compte de la parole de l’autre,
• L’acquisition de compétences langagières : argumenter, structurer son propos, raconter à l’oral, lire à voix haute, débattre, interagir…
• Une amélioration de la circulation de la parole dans les classes entre pairs au service des apprentissages
• Un climat scolaire plus serein et construit autour d’une parole affirmée et apaisée des élèves

- Diffusion

Diffusion Type Document, lien Date
La parole au musée c’est la classe ! Texte https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_2495842/la-parole-au-musee-c-est-la-classe|04/01/2022
Pod cast Arte Radio
Pod cast :
Production : Centre Pompidou, en partenariat avec les Audioblogs d’ARTE Radio
Réalisation : Mathilde Guermonprez
Mixage : Charlie Marcelet, ARTE Radio
Design musical : Sixième Son
Avec la participation des élèves de CM1-CM2 de l’école Dorléac B à Paris, William Drummond, Vincent Lauilhé et Julie Maya-Perez et Jacqueline D’Ormesson
Video https://play.acast.com/s/619bae2a21cbc50019f57fce/619bae59d688290019e35353|23/11/2021
Conférence Art et Oralité à l’école
Conférence co-organisée par la circonscription 18C Montmartre, le centre Pompidou et Eloquentia au centre Pompidou. 70 enseignants de la circonscription y ont participé
Réunion ◦csm_artetoralitealecole_8ec9dc6919.jpg
https://www.centrepompidou.fr/fr/offre-aux-professionnels/enseignants/portail-mediation-education/art-et-oralite-a-lecole

- Développement et suite de l’action

Après deux années de formation enseignants et d’ateliers en classe, il pourra être envisagé de renforcer en n+2 la compétence des enseignants et des élèves dans un champ spécifique à la prise de parole à déterminer en concertation avec les acteurs :

• Argumentation
• Expression scénique
• Slam
• Rhétorique
• Technique vocale et de respiration
...

Des actions à destinations des cycles 1 et 2, sont en cours d’élaboration.

Une liaison plus affirmée avec les collèges pourrait s’appuyer sur ce programme. Des classes de collèges bénéficient déjà d’ateliers Eloquentia indépendamment de ce projet.

Une concertation a débuté avec la mairie de Paris afin d’étudier la faisabilité de la participation des animateurs de la ville à la formation dispensée aux enseignants sur les ateliers de prise de parole. Dans un deuxième temps des ateliers Eloquentia pourraient être proposés sur les temps péri-scolaires.

Ce projet pourrait faire partie des actions de la cité éducative du 18ème Paris labellisée en 2022.

Extrait d’Innovathèque du 01.06.22

Répondre à cet article