> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES (en EP) > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Sport, EPS) > Un stage d’équitation riche en émotions pour des élèves de 6e du collège REP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un stage d’équitation riche en émotions pour des élèves de 6e du collège REP Jorrissen de Drancy

23 mars

Un stage d’équitation riche en émotions pour des élèves de 6e du collège Jorrissen de Drancy

Les jeudi 20 et vendredi 21 janvier 2022, c’est avec un peu d’appréhension mais beaucoup d’enthousiasme que les élèves de 6eB du collège Jorrissen de Drancy ont suivi un stage d’équitation au Centre équestre départemental UCPA Georges Valbon à La Courneuve.

C’était une grande première pour beaucoup, mais côtoyer les poneys et les chevaux pendant deux jours a ravi la classe entière et leurs enseignantes, Mme Lamarre (EPS) et Mme Thopart (mathématiques).

Au programme de ces deux journées, deux parties : l’une théorique et l’autre pratique. Car on ne peut pas bien monter à cheval si l’on ne connaît pas sa monture.

La partie théorique a consisté à étudier les différentes races de chevaux et les diverses robes qu’ils peuvent arborer, mais également l’anatomie du cheval, son mode d’alimentation et l’organisation des écuries.

Quant à la partie pratique, la plus attendue, les élèves ont été initiés à la voltige, c’est-à-dire l’art d’exécuter des figures sur le cheval, et au dressage. Ils ont également participé au soin des chevaux et des poneys : les brosser, les nourrir, les sortir avant et après les entraînements.

Pour Mme Lamarre, professeure d’EPS et responsable du projet, ce stage d’équitation s’est révélé très complet grâce à la partie théorique, la partie pratique et tout ce qui concerne le soin des chevaux qui a contribué à responsabiliser les élèves : « Tous les élèves ont joué le jeu, ils ont bien compris qu’ils n’allaient pas uniquement monter à cheval et ils ont pris plaisir à s’occuper d’eux ». Les enseignantes ont aussi pu voir évoluer leurs élèves dans un autre contexte que celui du collège : « Plusieurs d’entre eux avaient une certaine assurance parce qu’ils en avaient déjà fait et qu’ils pouvaient épater les copains. D’autres, au contraire, se sont montrés plus peureux que d’habitude. Et d’autres encore se sont simplement émerveillés en découvrant ce milieu pour la première fois."

En effet, si certains élèves disent ne pas avoir eu peur, d’autres reconnaissent que le slalom, exercice au cours duquel le cheval va vite, et la voltige - particulièrement l’exercice du moulin qui consiste à tourner sur le cheval - les a particulièrement impressionnés.

Mais quelles que soient les appréhensions, les élèves sont unanimes. À la question « Est-ce que vous voudriez refaire de l’équitation ? », la réponse est sans appel : « Oui, bien sûr ; sans hésiter ! ».

Il n’y a pas que la voltige qui a plu à ces apprentis cavaliers. Ils ont également apprécié de s’occuper de leur monture, de la peigner et d’en prendre soin : « J’ai énormément adoré ; surtout quand il fallait le peigner, j’essayais de le soulager […]. »

Pour résumer en quelques mots le sentiment de chacun, élèves comme enseignantes, l’expérience est à renouveler.

© DSDEN93 - article actualisé le 22 mars 2022

Extrait de desden93.ac-creteil.fr

Répondre à cet article