> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Etudes universitaires) > "Le pilotage éducatif en éducation prioritaire", article de Lydie Heurdier (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Le pilotage éducatif en éducation prioritaire", article de Lydie Heurdier dans le dossier de "Dossiers des sciences de l’éducation" sur le pilotage

7 février

Note : cet article vient en complément de "Le pilotage en éducation : un concept à définir" : trois approches, , commentaire d’une étude de Xavier Pons (Eduveille)

 

Éditorial
Politiques d’éducation : l’ère du pilotage ?

Marc Demeuse
Université de Mons, Belgique
Xavier Pons
Université Paris-Est Créteil, France

[...] Trois analyses de la mise en œuvre d’un mécanisme de pilotage au niveau d’un système éducatif ou d’une politique ciblée Les trois contributions de cette deuxième partie proposent des analyses contextualisées du pilotage d’un système éducatif dans son ensemble (Renard et ses collègues) ou de politiques plus ciblées (Heudier et Yerly). Elles retracent également, sur une période assez longue, de trente à quarante ans, les évolutions de ces mécanismes.

[...] Cette inflexion débouche sur un paysage de la recherche sur les politiques d’éducation aujourd’hui extrêmement diversifié avec, par exemple, des travaux qui assument un ancrage proche de la science politique et de la sociologie politique (e.g. Buisson-Fenet et Pons, 2014 ; Legris, 2010 ; Barrault et Goastellec, 2015 ; Dupuy, 2017) quand d’autres confirment le privilège donné à la vision historique (Prost, 2013 ; Heurdier et Prost, 2014) ou s’appuient sur des décennies de recherche en éducation pour penser et comparer certaines politiques thématiques comme les politiques d’éducation prioritaire (e.g. Demeuse et Baye, 2008 ; Demeuse, Frandji, Greger et Rochex, 2011). À cela s’ajoutent encore, du 1 Les raisons de cette faible présence initiale de la science politique et de la sociologie francophones, qui contraste avec les travaux menés dans la recherche internationale, notamment aux États-Unis, y compris sur certains pays francophones comme la France, ont été documentées à plusieurs reprises (van Haecht, 1998 ; van Zanten, 2004 ;
Buisson-Fenet, 2007). Pour une tentative de mise en dialogue des approches nord-américaines et européennes, voir Sawicki (2012) et Lessard et Carpentier (2015). DSE45_v5.indd 7 22/11/2021
8 Marc Demeuse et Xavier Pons fait du développement des méthodes d’évaluation en éducation d’une part2 , et de l’affirmation progressive, encore discutée aujourd’hui, de l’évaluation des
politiques publiques comme discipline académique à part entière d’autre part (Perriault, 2013 ; Barnay, Mihoubi et Videau, 2019), des recherches à dimension évaluative soucieuses de décomposer les effets des politiques ou dispositifs d’action publique mises en œuvre sur différentes variables dépendantes, au premier rang desquelles les résultats des élèves.

[...] Lydie Heurdier analyse le pilotage d’un aspect particulier de la politique éducative française : la politique d’éducation prioritaire qui a été mise en place en 1981. Celle-ci a connu plusieurs altérations importantes, notamment à travers sa refondation engagée en 2013, durant les 40 ans qui nous séparent de la décision du ministre Savary de créer des zones prioritaires. Le pilotage de cette politique s’est lui-aussi fortement modifié, comme le montre l’auteure, à travers un travail historique qui mobilise de nombreuses sources documentaires pour couvrir toute cette période. Elle étudie notamment les rapports entre le niveau national et le niveau local dans un système traditionnellement considéré comme fortement centralisé.

Extrait pum.univ-tlse2.fr

Répondre à cet article