> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Types de documents > Educ. prior. Actions de formation et Formation > Educ. prior. Actes OZP > Le pilotage national (Fiche OZP : Tout savoir sur les ZEP)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le pilotage national (Fiche OZP : Tout savoir sur les ZEP)

juin 2006

Des fiches pour tout savoir sur l’éducation prioritaire

&nbsp

Le pilotage national

 

Le pilotage national est assuré par la DGESCO B3. Son rôle est de définir les orientations de la politique dans le cadre du service public national, d’animer cette politique dans le respect des diversités académiques, d’en suivre la mise en œuvre et d’en évaluer les résultats.

 

Le pilotage national définit les orientations de la politique dans le cadre du service public national :
 il arrête, au plan des principes, les critères à retenir pour classer les écoles et établissements en éducation prioritaire, sachant que les critères précis et les décisions relèvent du recteur ;
 il fournit les axes de politique pédagogique à mettre en œuvre sur le territoire de l’éducation prioritaire ;
 il envisage avec les responsables de la gestion des personnels, les mesures qui peuvent être prises en faveur des personnels exerçant dans les territoires en éducation prioritaire ;
 il articule la politique d’éducation prioritaire avec d’autres politiques d’État ou avec celles des collectivités territoriales.

 

Le pilotage national anime cette politique dans le respect des diversités académiques :
 en faisant vivre un réseau de responsables académiques qui pilotent, sous l’autorité du recteur, la politique d’éducation prioritaire dans les académies [1] qui concentrent les plus grandes difficultés. Des réunions régulières de ces correspondants permanents permettent une régulation entre niveaux national et académique ;
 en mettant en place des rencontres et des formations nationales (assises de Rouen, universités d’été, journées de formation pour les acteurs de réseaux ambition réussite (RAR), séminaires nationaux, etc.) qui constituent un moyen privilégié de lien avec le terrain ;
 en créant et produisant des outils pour les acteurs de l’éducation prioritaire, comme le site web coédité par la DESCO et le CNDP ;
 en organisant des groupes de travail débouchant sur des mises en commun des savoir-faire et des réussites ;

 

Il suit la mise en œuvre de la politique et en évalue les résultats :
 en aidant à la constitution de tableaux de bord : c’est ainsi que la Direction de la programmation et du développement (DPD) a pu mettre en place les ICoTEP (indicateurs communs pour le tableau de bord de l’éducation prioritaire) ;
 en impulsant des travaux de recherche sur la politique et les pratiques de l’éducation prioritaire, ainsi que sur l’évaluation des résultats de cette politique ;
 en identifiant des difficultés et des attentes qui doivent conduire à des décisions nationales ;
 en informant l’ensemble des acteurs du système éducatif et plus largement la société de ce qu’est la réalité de l’éducation prioritaire.

 

La refondation de l’éducation prioritaire, en 2006, a renforcé le pilotage national en nommant un délégué national qui assure, auprès du directeur de l’Enseignement scolaire, le pilotage et l’animation de la politique de l’éducation prioritaire ainsi que les nécessaires concertations avec les autres départements ministériels et les acteurs locaux. La liste des établissements en Ambition réussite est arrêtée au niveau national, le niveau académique arrêtant le classement en EP2 et EP3.

 

Documents
 Emin, Jean-Claude, Oeuvrard, Françoise, Cousquer, Jean-Luc, Schmitt, Jean-François. Le pilotage de l’éducation prioriaire. Education & formations n°61, octobre-décembre 2001.p.p.23-31. Ministère de l’Education nationale.

 
Retour au sommaire des fiches

Notes

[1Académies d’Aix-Marseille, d’Amiens, de Créteil, de Guyane, de Lille, d’Orléans-Tours, de Rouen et de Versailles.

Répondre à cet article