> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté et Aide sociale (Rapports officiels) > Comment la crise sanitaire a aggravé la pauvreté : un rapport du Conseil (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Comment la crise sanitaire a aggravé la pauvreté : un rapport du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et les exclusions sociales et un dossier du Monde

5 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Comment la crise sanitaire a aggravé la pauvreté en France
Dans son rapport remis ces prochains jours à Jean Castex et dont « Le Monde » a eu connaissance, le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et les exclusions sociales analyse l’impact de la crise due au Covid-19 sur les Français les plus précaires.

Extrait de lemonde.fr du 04.05.21

 

« J’avais tout, et puis d’un coup, je n’avais plus rien » : ces familles qui ont basculé dans la pauvreté pendant la pandémie de Covid-19
Perte de leur emploi, voire de leur logement, chute des ressources… Des familles du Nord, d’Ile-de-France ou des Bouches-du-Rhône racontent le bouleversement d’un quotidien déjà précaire.

Extrait de lemonde.fr du 04.04.21

 

Crise sanitaire et pauvreté : les usagers ont souffert de la fermeture des services publics
Pôle emploi, La Poste, le Crous, les préfectures, la Sécurité sociale ont dû fermer leurs guichets ou réduire leurs horaires depuis le premier confinement. Les téléprocédures ne sont pas forcément adaptées aux publics précaires.

Extrait de lemonde.fr du 04.04.21

 

Crise sanitaire et pauvreté : au Secours populaire, « chaque semaine, il y a des nouveaux »
Crise sanitaire et pauvreté : au Secours populaire, « chaque semaine, il y a des nouveaux »
A Vitry-sur-Seine, l’association distribue chaque mois près de deux fois plus de colis alimentaires qu’avant l’épidémie de Covid-19. Une augmentation derrière laquelle se cachent de nouveaux précaires qui ont été mis au chômage, ont perdu leur poste d’intérimaire ou ont échoué à renouveler leur titre de séjour à cause de la crise.

Extrait de lemonde.fr du 04.04.21

 

Crise sanitaire et pauvreté : le département de Seine-Saint-Denis a maintenu le lien social par téléphone
Dès le premier confinement, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis a décidé de détecter les situations d’urgence et de précarité en téléphonant aux 50 000 personnes recensées dans les fichiers des aides sociales que le département distribue. Un an plus tard, le bilan vient d’être publié.

Extrait de lemonde.fr du 04.04.21

Répondre à cet article