> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > MIXITE SOCIALE et CARTE scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Pays étrangers) > Les "suburbs" (banlieues pavillonnaires) et la mixité sociale dans la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les "suburbs" (banlieues pavillonnaires) et la mixité sociale dans la campagne présidentielle américaine (The Conversation)

1er octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Fact check US : Les démocrates vont-ils « ruiner les banlieues » comme l’affirme Donald Trump ?

[...] Depuis plusieurs semaines, dans ses meetings de campagne, Donald Trump accuse les démocrates, et Joe Biden en particulier, de vouloir « abolir » et « détruire » les suburbs, ces banlieues américaines pavillonnaires généralement associées à la classe moyenne et classe moyenne supérieure. « Ils veulent mettre des logements à bas prix dans les banlieues, et cela reviendrait à abolir, à ruiner les banlieues. Cela a déjà commencé. Ça fait des années que ça dure », affirmait-t-il ainsi le 11 août dernier.

[...] Les suburbs ont commencé à se développer après la Première Guerre mondiale, mais c’est à partir des années 1940 et 1950 qu’elles se sont surtout étendues, grâce notamment à une loi fédérale (la « GI Bill ») qui favorise l’accès à la propriété aux soldats démobilisés. C’est ainsi que se sont créés les modèles de suburbs symboles du rêve américain, comme les Levittown.

Mais la création de ces nouveaux quartiers résidentiels est intimement liée à la discrimination raciale qui existait alors non seulement dans le sud mais également dans les États du nord. Il s’agissait, pour beaucoup de Blancs, de fuir les centres urbains (le « white flight ») à la suite de la migration des Noirs venus du sud.

Extrait de theconversation.com du 29.09.20

Répondre à cet article