> ACTEURS et PARTENAIRES > Enseignants (Identité professionnelle) > Enseignants (Rapports officiels et Etudes univers.) > Le sentiment de déficit de reconnaissance professionnelle chez les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le sentiment de déficit de reconnaissance professionnelle chez les enseignants du second degré (Note du Cren, avril 2020)

20 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Notes du CREN n°28
Avril 2020
Centre de recherche en éducation de Nantes

Le sentiment de déficit de reconnaissance professionnelle chez les enseignants du
second degré

Cette note est issue d’un rapport sur le sentiment de déficit de reconnaissance chez les
enseignants du second degré1.
Notre réflexion part d’un constat déjà ancien : en France, les professeurs sont moins enclins à penser que les avantages de leur métier compensent ses inconvénients (58 % contre 77 %) et surtout très peu d’entre eux estiment que leur métier est socialement valorisé (5 % contre 31 % en moyenne dans les pays de l’OCDE)2
.

Extrait de cren.univ.nantes.fr d’avril 2020->ithttp://cren.univ-nantes.fr/wp-content/uploads/2020/04/Note-n%C2%B028_Guibert_Troger_Urbanski-1-2.pdf]

Répondre à cet article