> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration > La fiche d’Eduscol sur la parole des élèves qui fait référence au séparatisme (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La fiche d’Eduscol sur la parole des élèves qui fait référence au séparatisme et à l’autorité de l’Etat fait polémique (ToutEduc, Francetvinfo))

12 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Réouverture : un risque communautariste ou sectaire ?

Le ministère de l’Education nationale publie, sur le site Eduscol, "des informations, des documents de référence et des recommandations pédagogiques" pour préparer l’accueil des élèves et "la reprise pédagogique" au moment de la réouverture des écoles. Une dizaine de fiches "précisent le rôle de différentes instances (comme le Comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté d’établissement, ndlr), soulignent les points de vigilance à porter à certaines situations et l’importance à accorder à la parole des élèves". Deux de ces fiches portent sur le "risque de replis communautaristes" et les "risques de dérives sectaires".

Pour ces dernières, le ministère souligne que la pandémie "est présentée par certains prédicateurs, gourous ou idéologues comme (...) un châtiment envoyé par Dieu et le signe de l’imminence de l’apocalypse", et les personnels sont invités à porter une attention "aux élèves dont les responsables légaux, adeptes de certaines idéologies ou croyances, sont réticents ou opposés aux recommandations faites en matière de santé publique : contournement du confinement pour des rassemblements, refus de traitements, d’examens médicaux ou de tests sanguins, etc." (ici (PDF).

S’agissant du risque communautariste, la fiche explique que la crise "peut être utilisée par certains pour démontrer l’incapacité des Etats à protéger la population", le coronavirus étant "interprété comme une punition céleste" (ici (PDF)).

La "Commission Islam & laïcité" dénonce une circulaire "déconnectée des réalités de terrain", qui critique "une vision manichéenne du monde", mais qui "s’inscrit dans une vision simpliste du vrai contre le faux, qui verse dans le complotisme alors même qu’il entend lutter contre la désinformation, les théories complotistes, les rumeurs et les fake news sur le Covid 19". Et elle estime que "les effets d’un tel texte sont malheureusement fort prévisibles : accentuer a priori la suspicion à l’égard des élèves supposés musulmans issus de quartiers populaires." Elle "demande le retrait de ce texte insensé (...) qui ajoute suspicion et division aux ravages de la pandémie" (le site ici).

Pour sa part, SUD éducation considère que "cette fiche s’inscrit dans la continuité d’un discours officiel islamophobe au sommet de l’institution scolaire".

Extrait de touteduc.fr du 11.05.20

 

"On nous demande de ne pas remettre en cause la gestion de la crise" : des fiches pédagogiques alarment des syndicats d’enseignants
Le ministère de l’Education nationale a publié, lundi 4 mai, une série de recommandations pour accompagner les enseignants dans la réouverture des écoles. Si ces documents n’ont pas de valeur réglementaire, certaines formulations font bondir certains syndicats.

[...] Sur les réseaux sociaux, ces documents, rédigés par la direction générale de l’enseignement scolaire, ont fait grincer des dents. Cible principale des critiques : une fiche intitulée "Ecouter et favoriser la parole des élèves" (document PDF).

Dans ce texte de trois pages, on peut notamment lire que "des enfants peuvent tenir des propos manifestement inacceptables", sans donner plus de précisions. Le document mentionne ensuite que "la référence à l’autorité de l’Etat pour permettre la protection de chaque citoyen doit alors être évoquée, sans entrer en discussion polémique". Des recommandations qui inquiètent les syndicats d’enseignants. "On nous demande de ne pas remettre en cause la gestion de la crise", estime Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, à franceinfo.

Extrait de francetvinfo.fr du 12.05.20

 

Retour à l’école : des syndicats dénoncent une fiche pédagogique sur le "séparatisme"
Cette fiche mise à disposition des enseignants en vue du retour progressif à l’école fait polémique.

ÉCOLE - Deux syndicats d’enseignants ont dénoncé lundi la formulation d’une fiche pédagogique du ministère de l’Éducation alertant contre le “séparatisme” et qui stigmatisent, selon eux, les musulmans.

Dans cette fiche mise à disposition des enseignants en vue du retour progressif à l’école, il est indiqué que “la crise du Covid-19 peut être utilisée par certains pour démontrer l’incapacité des États à protéger la population et tenter de déstabiliser les individus fragilisés”.

“Divers groupes radicaux exploitent cette situation (...). Ces contre-projets de société peuvent être communautaires, autoritaires et inégalitaires”, est-il écrit dans cette fiche intitulée “Coronavirus et risques de replis communautaristes”.

Extrait de huffintonpost du 12.05.20

 

 

la fiche d’Eduscol

Répondre à cet article