> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES). Liste des sous-rubriques et mots-clés > Pédag. et Numérique (généralités) > Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement : cultiver une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement : cultiver une e-présence cognitive, sociale et designée (The Conversation)

6 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement

[...] Des enjeux spécifiques
Il ne faut pas se focaliser seulement sur la continuité pédagogique, mais prendre en compte aussi la continuité éducative. La continuité pédagogique vise à permettre à chaque élève de poursuivre ses apprentissages sans rupture pénalisante entre la fin d’une année scolaire et la suivante.

La continuité éducative cherche la cohérence dans l’intervention éducative, l’articulation entre projets et programmes, le travail en équipes pluridisciplinaires ou du moins les complémentarités entre acteurs, notamment, dans le cas qui nous occupe, la relation avec les parents, dans les conditions « d’école à la maison » qui sont pesantes (sans parler des cas où il n’y a pas de connectivité domestique).

Si la continuité pédagogique consiste à faire de la télévision scolaire degré zéro, en plaçant un enseignant devant un tableau face caméra, c’est méconnaître toutes les avancées du e-learning et des pédagogies actives depuis, mais c’est reconnaître à quel point nos enseignants sont peu formés aux compétences numériques et médiatiques. Comme beaucoup de nos soignants, ils ont été envoyés au front de la continuité pédagogique sans masques et sans blouses, sans les gestes barrières numériques et les respirateurs pédagogiques indispensables.

[...] Au lieu de subir le changement, il est possible de devenir acteur de changement. Et c’est ce que nous apprennent les expériences avec les MOOC et autres dispositifs de formation à distance connectée, usant des médias sociaux. Elles nous incitent à sortir de l’implicite, à expliciter au maximum nos objectifs et nos finalités. Elles nous incitent à une e-présence cognitive, sociale et designée à la fois dont les retombées hors ligne sont créatives pour penser le monde d’après.

[...] Faute de réflexion et de politique publiques concertées, [cesplates-formes] peuvent s’imposer sans validation de leur efficacité pédagogique et sans évaluation des risques éthiques de leur adjonction à l’enseignement en présence. Il faut une intervention publique car l’éducation ne peut être laissée aux forces du marché. C’est cela la menace réelle du déplacement des enseignants par le numérique, pas la formation en ligne. Il s’agit donc bien d’accompagner la transformation numérique dans l’éducation, mais pas au prix de nos valeurs.

Extrait de theconversation.com du 03.05.20

Répondre à cet article