> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Pauvreté, Aide sociale > Dans les quartiers populaires, la "débrouille" et la solidarité au coeur de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans les quartiers populaires, la "débrouille" et la solidarité au coeur de la survie. Enquête à Roubaix. Le paradoxe de la mixité sociale (le Monde)

27 décembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans les quartiers populaires, la « débrouille » au cœur de la survie

Garages à ciel ouvert, ateliers de réparation, gardes d’enfants, rénovations de logements… permettent aux exclus du marché du travail de nourrir leurs enfants.

[...] "La concentration d’une population exclue du marché du travail formel fait produire des ressources et des activités propres", explique Yoan Miot, géographe et urbaniste à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, membre du collectif. C’est un paradoxe fondamental : au nom de la mixité sociale, il faut déconcentrer la pauvreté, mais au risque de perdre les liens sociaux qui permettent à cette population de survivre.

Extrait de lemonde.fr du 26.12.19

Répondre à cet article