> 8 - PÉDAGOGIE, ACTIONS LOCALES, FORMATION (listes) > LES PEDAGOGIES > Pédag. Neurosciences et Psycho-cognitif > "Neuropédagogie, le cerveau au centre de l’école", M. Blay et C. Laval, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Neuropédagogie, le cerveau au centre de l’école", M. Blay et C. Laval, Tschann & Cie., mars 2019 (présentation ToutEduc)

13 février Version imprimable de cet article Version imprimable

La "neuropédagogie" témoigne d’une conception de l’Homme que contestent M. Blay et C. Laval (ouvrage)

"La neuroscience risque fort de devenir une sorte de science absolue ou de savoir de tous les savoirs. Ce qui n’est jamais qu’une très vieille et très ancienne prétention de la religion et de la métaphysique sous des habits neufs de la science et de la technologie. Si cela devait se vérifier, on aurait alors affaire à une transformation radicale de l’idée même d’éducation." Michel Blay (CNRS) et Christian Laval (Paris 8) publient "Neuropédagogie, le cerveau au centre de l’école" et ils voient dans cette "révolution qui nous est promise en pédagogie" la voie ouverte "à une nouvelle définition de l’homme".

Economiste pour l’un, philosophe des sciences pour l’autre, ils ne prolongent pas la réflexion anthropologique sinon pour rappeler que "ni les concepts, ni la machine, ni la chimie, ni les logiciels etc., n’expliquent ni n’expriment l’homme vivant (...) à moins que l’on souhaite réduire l’homme, en gommant son intériorité, à un ensemble de procédures normées et codées compatibles avec le fonctionnement des futures machines de l’intelligence artificielle". Mais ils s’emploient, sur quelque 80 pages, à démonter les articulations de cette démarche qui donne "tant de poids à l’interprétation algorithmique de la plasticité du cerveau" et à renvoyer à Stanislas Dehaene sa critique des sciences de l’éducation qui manqueraient "de rigueur méthodologique".

Ils rappellent au préalable que c’est "au tournant des XVIème et XVIIème siècles" que se constitue l’idée de "la nature-machine". Au XVIIIème, l’homme est "le résultat d’une combinaison plus ou moins précise de pièces et d’engrenages", avant de devenir "une combinaison de circuits électriques et autres réactions chimiques", et enfin "une machine électronique" dans un contexte de "prolifération sans limite des statistiques, des fiches, des bordereaux", où le nombre et la norme dominent.

"L’hypothétique est confondu avec le réel"

Mais outre qu’elle n’est que l’avatar des précédentes, cette révolution dans la conception du cerveau repose sur un tour de passe-passe logique : "comment de l’observation par imagerie cérébrale (...), Stanislas Dehaene peut-il induire la présence de processus de type algorithmiques" sauf à concevoir "a priori" le cerveau comme "un ordinateur à structure algorithmique", lequel se serait d’ailleurs perfectionné au fil des âges. "Il est alors aisé de conclure de ce que l’on observe qu’il y a évidemment des algorithmes sous-jacents puisqu’on présuppose qu’il y en a. La boucle est bouclée (...), l’hypothétique est confondu avec le réel."

Or ces travaux "s’inscrivent toujours dans des domaines qui, d’une façon ou d’une autre, transforment la vie des hommes sans que l’avis de ces derniers soit pris en compte et en cela, leur action est essentiellement politique". Ils tendent notamment à "désocialiser le rapport au savoir", et ils contribuent à la construction d’une "nouvelle image de soi" qui pourrait se résumer ainsi : "ce n’est pas moi qui apprends, c’est mon cerveau", "ce n’est pas moi qui pense, c’est mon cerveau". Certes, les scientifiques affirment "bien souvent" qu’ils ne sont "ni de droite ni de gauche", mais les deux auteurs leur dénient "cette sorte de pureté" quand "la ’science’ devient une idéologie pouvant servir à toutes les manipulations" et à "nous soumettre aux formes modernes du taylorisme".

"Neuropédagogie, le cerveau au centre de l’école", M. Blay et C. Laval, Tschann & Cie. L’ouvrage sera présenté à la librairie Tschann (125 boulevard du Montparnasse, Paris 6ème) le jeudi 14 février à 19h30. Il sera disponible en librairie début mars.

Extrait de touteduc.fr du 10.02.19 : La "neuropédagogie" témoigne d’une conception de l’Homme que contestent M. Blay et C. Laval (ouvrage)

 

Sur le site OZP, voir le mot-clé *Pédag. Neurosciences, Psycho. cognitive (gr 4)/

Répondre à cet article