> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 10 types de documents > Educ. prior. (Positions) > Educ. prior. Positions syndicales > Sud éducation 93 dénonce "des baisses de moyens" dans des collèges en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Sud éducation 93 dénonce "des baisses de moyens" dans des collèges en éducation prioritaire en Seine-Saint-Denis

1er février 2018

Prioritaire : Perte de moyens dans le 93

"Il ne reste rien de l’éducation prioritaire", écrit Sud éducation 93. Le syndicat déplore les pertes d’heures dans les DHG des collèges et lycées. "Les personnels des collèges et des lycées du 93 ont découvert avec beaucoup de colère le volume d’heures dont ils disposeront à la rentrée 2018 pour enseigner. En effet, les dotations mettent au jour la disparition des heures acquises au titre de l’éducation prioritaire : plus d’"heures-compléments" dans les collèges, plus d’"heures 93" dans les lycées. Seuls 8 collèges sur les 126 du département conservent des heures au titre du classement en "zone sensible". Un collège d’éducation prioritaire comme Elsa Triolet à Saint-Denis n’a pas plus – voire même moins - de moyens pour enseigner que n’importe quel collège hors éducation prioritaire. Le collège Jean Moulin à Aubervilliers perd 30h comme le lycée Paul Eluard à Saint-Denis, et ces baisses de moyens concernent la grande majorité des établissements de Seine-Saint-Denis". Selon les tableaux de l a DHG, la grande majorité des lycées du département perd des heures à la rentrée 2018.

Extrait de cafepedagogique.net} du 31.01.18 : Prioritaire : Perte de moyens dans le 93

Répondre à cet article