> 6 - DISPOSITIF > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > CLIMAT SCOLAIRE > Climat (Rapport officiel et Etude) > Bien-être des élèves à l’école et au collège : un rapport du Cren de Nantes (nov. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Bien-être des élèves à l’école et au collège : un rapport du Cren de Nantes (nov. 2014) analyse particulièrement la situation dans deux collèges ZEP

26 septembre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Appel à projets 2012
L’égalité des chances à l’école
Rapport terminal de recherche
Le bien-être des élèves à l’école et au collège
 : validation d’une échelle d’évaluation multidimensionnelle et analyses différentielles

Fabien BACRO, Séverine FERR
IERE, Agnès FLORIN,
Philippe GUIMARD
, Hué NGO (UNVH)
Responsable scientifique

EXTRAIT (p. 93 et suiv.)

[...] 8.2. Analyse des points de vue des équipes pédagogiques de deux collèges (focus groups)
8.2. 1. Aspects méthodologiques et population
Deux focus groups ont été réalisés avec les équipes éducatives de deux collèges ayant développé des actions spécifiques en faveur du bien-être des élèves. Ces focus groups devaient permettre de repérer les aspects positifs de leur démarche et
leurs difficultés.
Réaliser des focus groups présente différents avantages d’un point de vue méthodologique : « A la différence de l’observation, les focus groups
permettent de centrer la conversation sur un sujet particulier. Contrairement aux entretiens, ils permettent aux chercheurs d’envisager l’expression d’idées au sein d’un contexte social précis (par exemple, une conversation entre collègues ou entre amis) et permettent ainsi de considérer les pratiques conversationnelles grâce auxquelles un sujet est discuté » (Kitzinger, Markova et Kalampalikis, 2004, p. 238).

(Note 8) Dans le cas présent, nous avons sollicité deux collèges de ZEP (8) suite aux entretiens réalisés auprès des chefs d’établissements. Ces collèges ont été choisis parce que leur projet d’établissement vise le bien-être des élèves, qu’il mentionne des outils, des actions et qu’il mobilise l’équipe éducative. Les
consignes de recrutement des participants au focus group ont été adressées aux principaux. Il leur était demandé de réunir pour une durée de 2 heures un groupe de 5 à 7 personnes (hors élèves et direction, mais pas exclusivement des
enseignants) impliquées dans des actions favorisant le bien-être.
Deux animateurs membres de l’équipe de recherche étaient présents, non pas pour balayer un certain nombre de thématiques au moyen d’une grille pré-
établie, comme lors d’entretiens semi-directifs, mais pour animer, relancer les échanges. Autrement dit, il s’agissait de créer une communication entre les
participants et non exclusivement avec le ou les animateurs (Kitzinger, Markova et Kalampalikis, 2004).

Nous souhaitions initialement conduire 3 focus groups en prenant en compte les spécificités des établissements (ZEP, non ZEP et privé) que leur projet d’établissement sur le bien-être des élèves soit explicite ou non. Finalement,
seuls deux établissements ZEP et ECLAIR ont répondu favorablement à notre demande
. Tout comme lors des entretiens, on observe donc une adhésion très forte
et un certain dynamisme de la part de ce type d’établissement sur la question du bien-être des élèves
[voir la suite de l’étude sur ces deux collèges ZEP ]

Voir aussi les annexes 6 et 7 (pp.142-143) qui donne des chiffres ZEP/non ZEP

Extrait de cren.univ-nantes.fr de juin 2017 : http://cren.univ-nantes.fr/wp-conte...

Répondre à cet article