> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, SOCLE > Ethnicité, Racisme, Immigration > Ethnicité, Racisme, Immigration (Positions autres : observateurs, assoc., (...) > Pourquoi les familles juives désertent l’école publique (enquête de La Croix, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pourquoi les familles juives désertent l’école publique (enquête de La Croix, avec intervention de Marc Douaire, OZP)

11 mars 2016

Lundi 7 mars, le président du Crif a évoqué l’antisémitisme dont les enfants juifs sont, selon lui, victimes « dans de très nombreuses écoles » publiques. Beaucoup de familles optent pour le privé, notamment pour des considérations sécuritaires.

[...] « Lutter contre ces phénomènes demande une démarche collective, menée en continu dès l’entrée en maternelle et jusqu’au lycée par l’ensemble des personnels chargés des enfants », souligne Marc Douaire, le président de l’Observatoire des zones d’éducation prioritaire.

À ses yeux, il serait faux d’affirmer aujourd’hui que l’école, notamment dans les quartiers populaires, fait preuve d’un déni de réalité.

Elle fournit selon lui de vrais efforts, en particulier depuis les attentats de janvier 2015, en faveur de la citoyenneté et des valeurs républicaines. « Mais s’il suffisait d’une parole forte pour les éradiquer, cela fait longtemps que le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme auraient disparu… », glisse-t-il.

[...] Selon le FSJU, les familles juives (se déclarant comme telles – NDLR) scolarisent leurs enfants selon une règle des trois tiers : un tiers dans le public, un tiers dans le privé juif, un tiers dans le privé laïque ou catholique.

Extrait de la-croix.fr du 11.03.16 : Pourquoi les familles juives désertent l’école publique

Répondre à cet article