> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES). Liste des sous-rubriques et mots-clés > Pédag. Neurosciences, Psycho. cognitive > B* Projet pédagogique partenarial centré sur les neurosciences pour les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Projet pédagogique partenarial centré sur les neurosciences pour les élèves et enseignants du collège RRS Jean Deconinck de Saint-Pol-sur-Mer

19 juin 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’observatoire des pratiques pédagogiques

Collège [RRS] Jean Deconinck
5 RUE GABRIEL , 59430 SAINT-POL-SUR-MER
Site du collège
Auteur : Alexandra Loywyck
Mél : alexandra.loywyck@ac-lille.fr

L’action engagée consiste à tirer des enseignements des avancées en neuro-éducation et à en tirer des principes d’action en pédagogie de manière à améliorer le bien-être des élèves avec pour corollaire l’amélioration de leurs résultats scolaires.

Plus-value de l’action
Un projet qui favorise l’engagement des élèves mais aussi des professeurs.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Les 5 divisions de 6ème pour l’année scolaire 2015-2016

A l’origine
Le collège Deconinck, établissement RRS accueille pour une large part (70 % à 75 %) un public élève issu de catégories sociales défavorisées. Sans chercher de stéréotypes, force est de constater que nos élèves n’ont que peu d’autonomie face à leur travail d’élève que ce soit dans ou hors de la classe, et montrent de moins d’appétence au fur et à mesure de leur parcours au collège. Nous notons parfois peu d’implication des parents d’élèves dans la scolarité de leurs enfants. On ne peut effectuer ces constats sans chercher à y remédier.
Les temps d’accompagnement éducatif peuvent apporter des réponses pour les élèves et les familles volontaires mais ces temps privilégiés ne permettent toutefois pas de toucher la totalité des élèves d’une classe, comme l’exigerait l’équité au cœur du projet académique. Le projet soumis a pour objectif, en partie, d’apporter des réponses, des solutions à cette difficulté.

Objectifs poursuivis
• Rendre l’élève plus autonome, plus ambitieux, acteur de ses apprentissages, de son orientation.
• Infléchir les pratiques pédagogiques enseignantes en favorisant le plaisir et le sens, la prise en compte d’un public spécifique, et la différenciation.
• Favoriser l’implication des parents dans la scolarité des élèves.

Description
Les professeurs impliqués dans le projet travaillent de concert sur une classe, en échangeant sur leurs pratiques pédagogiques, en proposant quotidiennement aux élèves une aide méthodologique inspirée par les recherches en neurosciences dans et hors la classe, et en infléchissant leurs pratiques quotidiennes (généralisation de pratiques communes de fonctionnement, cartes mentales et conceptuelles, attention particulière portée aux débuts et aux fins de cours, « tissage » du cours avec les cours précédents, création de phénomènes d’attente, poser l’élève face à une tâche complexe, approche sensible des textes, des œuvres d’art, de l’Histoire, PEAC...)

Modalité de mise en œuvre
Une sensibilisation aux neurosciences est proposée aux élèves dans le courant du premier trimestre en co-animation. Des visites croisées seront organisées afin de permettre aux professeurs d’ouvrir les portes de leurs classes. Création d’événements fédérateurs : un concours de cartes conceptuelles et de cartes mentales est organisé chaque année dans le courant du 2ème trimestre ; rencontres avec des partenaires extérieurs ; un spectacle de fin d’année est envisagé, préparé sur toute l’année en interdisciplinarité, avec l’écriture et la mise en scène de saynètes sur le fonctionnement du cerveau (pédagogie de projet).

Moyens mobilisés
Aménagement des emplois du temps de manière à pouvoir dégager des temps de concertation et de travail en équipe, des temps d’échanges et de bilans. Constitution d’équipes pédagogiques volontaires. Prise en charge des transports pour les sorties (au CNRS de Lille par exemple)

Partenariat et contenu du partenariat
Un partenariat est noué avec l’INSERM dans le cadre de la semaine du cerveau, qui a lieu en mars, afin de proposer aux élèves des ateliers sur le cerveau. Des liens sont tissés avec des associations comme Cognijunior, ou des structures comme l’Imaginarium de Tourcoing. Contact est pris avec le CRI (centre de recherches interdisciplinaires) et le CNRS pour planifier la venue d’étudiants en thèse pour des interventions, des conférences sur le cerveau.

Liens éventuels avec la Recherche
INSERM

Evaluation
• Auto-positionnement des élèves
• Investissement personnel en classe
• Participation des parents aux événements
• Orientation choisie et positive vers le lycée général et technologique

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation interne et externe (CARDIE)

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : -
- Sur les pratiques des enseignants : Enseignants fédérés autour d’un projet. Généralisation de pratiques communes de fonctionnement Émulation, partage des connaissances, échanges transdisciplinaires sur la pédagogie (et non plus seulement sur les élèves).
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Enseignants fédérés autour d’un projet. Émulation, partage des connaissances, échanges transdisciplinaires sur la pédagogie
- Sur l’école / l’établissement : Ce projet peut devenir un pôle d’intérêt, un marqueur de l’établissement et contribuera à favoriser l’attractivité du collège.
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : L’observatoire des pratiques pédagogiques

Répondre à cet article