> ARCHIVES : Ozp, Bnf, An... > 558 articles d’actions locales non indexés 2005-2008 > année 2005 > novembre > 09/11/05 - Témoignage d’un enseignant de ZEP à Nice

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

09/11/05 - Témoignage d’un enseignant de ZEP à Nice

9 novembre 2005

Extrait du site « Salade-niçoise.net » le 09.11.05 : Caillera, disent-ils

Comme tout un chacun, j’ai été scandalisé par la mort par électrocution des deux jeunes de la banlieue parisienne. J’ai été tout autant scandalisé par les réactions des jeunes qui mettent le feu. J’ai encore plus été scandalisé par les mots du ministre d’état qui a qualifié de « racaille » ces jeunes.

Puis-je dire qu’aucun de ces faits ne m’a étonné ?

Puis-je préciser que tous les habitants de ces quartiers, tous les observateurs sérieux savent que les différentes politiques de la ville depuis trente ans ne disposent pas des moyens ( et je ne parle pas seulement de finances...) nécessaires.

Puis-je rappeler quelques épisodes, notamment niçois, pour l’exemple ?

- La pétition que certains employés municipaux niçois proposaient en réunion ZEP des la créations de ces structures pour faire en sorte que les « gens du voyage » ne restent pas sur le territoire de Nice,
- Les propos de certain élu jonglant sur la Haine entre les communautés gitanes et maghrébines de Bon Voyage,
- Les retards -et les aberrations-, dans les travaux de restructuration du collège Bon Voyage et des salles pour les associations, alors que la construction du centre commercial voisin s’est faite tambour battant,
- Le refus de la mairie de Nice de proposer le terrain nécessaire pour construire le nouveau lycée de Nice, indispensable pour accueillir les élèves du secteur Est, les obstacles multiplies par certains élus à la construction du lycée de Drap, alors que dans le même temps le lycée - discuté et discutable - de la montagne ouvrait à marche forcée, et dans des conditions curieuses.
- La disparition des moyens des services publics de proximité, comme la fermeture de nombreux commerces de ce type, ainsi que la baisse des subventions aux associations qui travaillaient, en toute indépendance, dans les quartiers

(...)

José Gertosio
Ancien responsable de la FSU06,
Enseignant en ZEP pendant un quart de siècle

Répondre à cet article