> ARCHIVES : Ozp, Bnf, An... > 558 articles d’actions locales non indexés 2005-2008 > année 2005 > septembre > 10/09/05 - Rentrée littéraire en ZEP

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

10/09/05 - Rentrée littéraire en ZEP

10 septembre 2005

Extrait du « Nouvel Obs » du 09.09.05 : Le tableau noir au quotidien

Ils sont insatisfaits de leur métier, de leur formation et de la casse des innocents qu’ils constatent chaque jour dans leurs classes. Alors, pour la rentrée, ils ont choisi d’écrire

Studieuse rentrée ! L’édition n’a pas voulu la manquer et propose une palanquée de témoignages, qui donnent la température de l’air. Plutôt fraîche. On y découvrira l’école injuste, dure aux pauvres, ankylosée, perdue dans ses discours de pédagos, incapable de résister au délitement général des valeurs de connaissance, de culture et de travail.

(...)

Plus d’exigence, plus d’excellence, plus d’autorité, Véronique Bouzou (2), prof de lettres, rêve de tout cela après six ans d’enseignement dans un collège en zone d’éducation prioritaire (ZEP) à Mantes-la-Jolie. Son récit fait un peu Mademoiselle Candide chez les Zoulous. « J’vais t’péter ta sale race si tu répètes qu’Allah n’est pas parfait... », note-t-elle effarée, après un de ses cours sur la Bible. Un de ses collègues scientifiques déjanté, Gaspard Bonic, pseudo d’un prof de physique-chimie au collège de « Vatexibé-sur-Seine » (3), s’est bien amusé en proposant, par thèmes, de judicieux conseils pratiques assortis de petits récits. Au chapitre « Echec et maths », il évoque les solutions possibles pour ces élèves en retard ou en décalage. Et montre, en faisant preuve d’un indéniable sens du canular, à quel point la formation qu’il a reçue est peu adaptée à l’exercice de son métier.

(...)

(1) « La Fabrique du crétin. La mort programmée de l’école », par Jean-Paul Brighelli, Jean-Claude Gawsewitch Editeur, 16,90 euros.
(2) « Confessions d’une jeune prof », par Véronique Bouzou, Bartillat, 14 euros.
(3) « Prof.Con. Un enseignant débutant à la rencontre de l’école-réalité », par Gaspard Bonic, Ed. 2020, 14,50 euros.

(...)

Caroline Brizard

Répondre à cet article