> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > INNOVATION (généralités et Journées) > "Expérimentations : innovation, méthodologie, évaluation", un dossier (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Expérimentations : innovation, méthodologie, évaluation", un dossier d’Education & formations (n°81, mars 2012)

30 mars 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Expérimentations :
innovation,
méthodologie,
évaluation

Education & formations n° 81 - mars 2012
Ministère de l’éducation nationale,
de la jeunesse et de la vie associative
Direction de l’évaluation, de la prospective
et de la performance (DEPP)

Avant-propos

Ce numéro thématique d’Éducation & formations rassemble des
contributions d’origines diverses dont le regroupement vient éclairer
les multiples facettes de l’importance prise par la dynamique des
expérimentations dans le système éducatif français. La variété des
auteurs répond volontairement à la variété des acteurs qui façonnent
la transformation de ce système. Chercheurs universitaires, agents
de l’administration centrale du ministère en charge de l’éducation et
agents des services académiques forment ainsi un ensemble éditorial
qui rend compte de façon riche et complémentaire de l’importance
progressivement prise par les expérimentations dans les
transformations observables du système éducatif.

Force est de constater que l’expérimentation et l’évaluation sont
devenues, ces dernières années, des pratiques quotidiennes des
acteurs de l’École que nos administrations respectives s’efforcent de
stimuler, d’encourager et d’analyser, de façon à promouvoir « ce qui
marche le mieux » et de contribuer progressivement aux changements
en profondeur qui se jouent, à petite échelle, au travers des
expérimentations et de leurs évaluations.

Ainsi, cet ensemble de contributions constitue moins un état des lieux
qu’une sorte de cadre de référence auquel chaque acteur du système
éducatif, qu’il soit parent d’élève, enseignant ou décideur au sein
de ce système, peut trouver illustration, voire enseignement, pour
sa propre réflexion et expérience.

Cette ambition du numéro est d’autant plus importante qu’elle
s’inscrit dans un contexte national qui, jusqu’à un passé récent, n’a
que peu d’expérience de l’expérimentation des politiques publiques
et de son évaluation. Dans le champ éducatif, la loi du 23 avril
2005 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’École est
certainement un tournant. Outre l’introduction du socle commun
de connaissances et de compétences qui fournit une nouvelle
orientation et référence éducative, l’expérimentation connaît, depuis
cette loi, un essor conséquent auquel a répondu la diversification
des outils et méthodologies pour en mesurer les effets sur les
pratiques enseignantes, en évaluer l’impact sur la réussite des
élèves et apporter aux décideurs publics les éléments d’appréciation
nécessaires au pilotage d’un système complexe confronté
à une demande d’efficacité toujours plus forte.

La création du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse à la fin 2008
a permis un nouvel élan de cette transformation en bouleversant
les modalités traditionnelles de l’administration de mission « à la française ». Actions plus déconcentrées, plus diffuses sur
l’ensemble du territoire national, assorties par construction d’une
procédure d’évaluation spécifique à chaque projet engagé, le Fonds
d’expérimentation pour la jeunesse a constitué un support naturel
des expérimentations dans le champ de l’éducation.

Ainsi, c’est de l’expérience accumulée par ces changements de
contexte que ce numéro veut témoigner. Il le fait selon différents
angles d’attaque que sont le recensement du périmètre des types
d’actions expérimentées, les jeux d’acteurs dans la construction de ces
expérimentations, les enjeux méthodologiques assortis à l’élaboration
ou à la mesure de la performance relative de ces projets.

Cette variété des contributions entend aider à ce que des
observateurs, acteurs ou partenaires du système éducatif, puissent
mieux connaître les ressorts de l’expérimentation en éducation, les
expériences engagées ici et là au service de la transmission des
savoirs et des compétences en direction des jeunes de notre pays.

Sommaire

1re partie – Expérimentations : conception et pilotage

  • L’expérimentation comme instrument d’action publique en éducation
  • L’expérimentation bottom up, l’exemple ultra-marin de l’académie de la Réunion
  • Le Fonds d’expérimentation pour la jeunesse et les politiques éducatives :
    premier retour d’expérience

2e partie – Évaluations et méthodologie d’évaluation

  • Les méthodes d’expérimentation en question
  • Petit précis méthodologique d’évaluation qualitative
  • Typologie des élèves de Poitou-Charentes âgées de 11, 13 et 15 ans.
  • Valorisation régionale de l’enquête internationale HBSC
  • L’autoévaluation pour accompagner l’expérimentation et le projet d’établissement ?
    Quelques pistes à partir d’expériences anglo-saxonnes

3e partie – Expérimentations et résultats d’évaluations

  • Évaluation de l’effet du dispositif d’enseignement intégré de science et technologie (EIST).
    Premiers résultats de l’analyse des progressions des élèves sur trois temps de mesure
  • PACEM : une expérimentation sur l’utilisation d’évaluations standardisées des acquis
    des élèves par les enseignants
  • L’accompagnement des collégiens dans leur recherche de stage :
    une évaluation expérimentale
  • Améliorer l’accès des jeunes ayant moins d’opportunités à la mobilité internationale.
    Le cas appliqué d’une stratégie territoriale

Extrait du site de la DEPP : Expérimentations :
innovation,
méthodologie,
évaluation - Education & formations n°81
(126 pages)

 

Chargé de porter la parole officielle au moment des Journées, ce numéro brouille les cartes en permanence. Il mêle de véritables études présentées par des scientifiques et des articles de commande réalisés par des administratifs. Ainsi c’est à la directrice du département de l’innovation (DRDIE) qu’il demande de faire le point sur l’innovation. C’est un cardie (correspondant académique ) qui présente une expérimentation "bottom up" ! A coté on trouve des études comme celle sur l’accompagnement de collégiens dans la recherche de stages, une expérimentation sur l’utilisation d’évaluations standardisées en CM1, ou encore une enquête de santé publique.

Extrait de L’Expresso du 29.03.2012 : Expérimentation et innovation

Répondre à cet article