> ACTEURS et PARTENAIRES (Identité et Statut) > Préfets des études (archives) > Un agrégé de maths au collège ECLAIR Villon à Mulhouse, qui est aussi préfet (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un agrégé de maths au collège ECLAIR Villon à Mulhouse, qui est aussi préfet des études, anime un programme de suivi des élèves au lycée et demande qu’on fasse confiance aux enseignants sur postes à profil

26 mars 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] Surtout, pour ceux qui sont déjà en seconde et qui viennent « de familles où personne n’a jamais été au lycée », il y a ces séances du mardi soir, d’abord pour les rassurer sur les codes nouveaux auxquels ils sont confrontés, puis, toujours le mardi soir, pour ceux qui ont du mal à suivre, à partir du 2 e trimestre, de la remotivation, du tutorat, de la méthodologie. Ce que M.Ruetsch appelle dans un sourire « le SAV » (le service après-Villon

[...] En attendant, lorsqu’à celui qui est aussi préfet des études des 3 e et 5 e, en binôme avec l’une des CPE, et coordonnateur de Maths sans frontières sur 70 établissements haut-rhinois, on parle de cette idée de travailler 26 heures au lieu de 18, il répond : « Il faut d’abord faire confiance aux enseignants. Celui qui a demandé un poste à profil a tout à inventer : si on lui fait confiance, il sera motivé. »

Extrait de lalsace.fr du 24.03.12 : Le théorème de Pierre Ruestsch, prof de maths au Villon

Répondre à cet article