> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, harcélement > Climat (Rapports officiels) > Quelques jours avant les Assises sur le harcèlement, publication d’un rapport (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quelques jours avant les Assises sur le harcèlement, publication d’un rapport d’Eric Debarbieux. Hubert Montagner dénonce un "nouvel arbre sécuritaire"

28 avril 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, a reçu le rapport d’Éric Debarbieux, président du Conseil scientifique des États généraux de la sécurité à l’École, sur le harcèlement scolaire le 12 avril 2011.

Il s’agit d’une synthèse basée sur la recherche et sur une série d’auditions et de témoignages recueillis au sujet du harcèlement entre élèves à l’École. Le rapport "Refuser l’oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l’École" présente 15 propositions pour lutter contre le harcèlement à l’École.
Ces propositions sont structurées autour de quatre thèmes : connaissance et reconnaissance du harcèlement entre pairs, formation et intervention, mobilisation collective. Elles feront l’objet du débat avec la communauté éducative lors des assises nationales sur le harcèlement à l’École, les 2 et 3 mai 2011.

Extrait de education.gouv.fr du 27.04.11 : Harcèlement à l’École : consultez le rapport "Refuser l’oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l’École"

 

Alors que le Ministère de l’éducation nationale organise les 2 et 3 mai 2011 des assises nationales du harcèlement à l’école, Hubert Montagner, ancien Directeur de l’Unité Enfance inadaptée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), affirme qu’il n’existe « aucune étude scientifique sur les conduites que l’on qualifie d’agressions, en particulier le harcèlement » et dénonce un « nouvel arbre sécuritaire ».

Extrait de mediapart.fr du 19.04.11 : Harcèlement à l’école : des généralisations hâtives

 

Chargé de mission par Luc CHatel, Eric Debarbieux a remis le 27 avril son rapport sur "la prévention du harcèlement à l’Ecole". Très ambitieux, le rapport invite l’institution à revoir la formation des enseignants et à améliorer les pratiques pédagogiques. Il demande une grande campagne d’opinion, le développement d’outils et à retourner les réseaux sociaux contre le cyberbullying.
" Ce rapport se veut une contribution à l’élaboration de politiques publiques nouvelles", écrit E Debarbieux. "Il s’inscrit dans la nécessité d’une pensée et d’une action de long terme sans laquelle rien ne peut être résolu... C’est dire que si ce rapport est écrit à la demande d’un ministre, il ne peut que dépasser la temporalité politique habituelle, qui est un entre-temps électoral". Voilà peut-être le plus grand adversaire des propositions d’Eric Debarbieux.

Extrait de cafepedagogique.net le 28.04.11 : Contre le harcèlement, Debarbieux demande à Chatel de revoir la formation des maîtres

Répondre à cet article