> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > INTERNATS > Internats (Positions politiques et syndicales) > Après le CIV, "La Tribune" recueuille les points de vue de l’Elysée et de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Après le CIV, "La Tribune" recueuille les points de vue de l’Elysée et de syndicats sur le coût des internats d’excellence et sur la participation financière des collectivités locales

28 février 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] on compte à ce jour 6.238 places offertes dont la grande majorité (5.126) sont des places labellisées dans des établissements existants, seulement 1.080 places ayant été créées dans 13 nouveaux internats dédiés (casernes réhabilitées, internats désaffectés revitalisés).

[...] Et bien sûr, l’Etat mise de plus en plus sur le cofinancement des collectivité locales. "Le coût moyen d’investissement par élève en internat pour une collectivité locale est d’ordinaire de 77.000 euros voire 105.000 euros en Ile-de-France. Dans le cas des internats d’excellence, il est de 61.000 euros, ce qui est compétitif », précise le ministère qui escompte un "effet de levier". Des économies d’échelle sont aussi prévues via "l’optimisation de la dépense", précise l’Elysée. Déjà, la facture de 2011 s’avère de près de 70 millions d’euros inférieure au prévisionnel. Pour autant, si certaines collectivités sont prêtes à participer jusqu’à hauteur de 50 %, d’autres refusent. [...]

Extrait de latribune.fr du 25.02.11 : Les internats d’excellence montent lentement en puissance

 

Note du QdZ : Il importe de bien distinguer le coût des places labellisées et celui (investissement et fonctionnement) des internats d’excellence proprement dits.

Répondre à cet article