> Les Positions de l’OZP > 2 - Toutes les prises de position de l’OZP > L’Expresso reprend la déclaration de Nicolas Renard, président de l’OZP, sur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’Expresso reprend la déclaration de Nicolas Renard, président de l’OZP, sur les ZEP

23 janvier 2006 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « L’Expresso » du 23.01.06 : ZEP : Penser équipes

L’important, c’est le travail en équipe pour éviter que chacun ne travaille dans son coin. Les enseignants ont véritablement besoin de temps de concertation, pour la cohérence de leur travail. Les équipes doivent pouvoir, face à certaines difficultés, bénéficier du travail et de l’inventivité des autres". Dans « Fenêtres sur cours », Nicolas Renard, président de l’Observatoire des zones prioritaires, demande une politique nouvelle pour les ZEP.

Point commun avec les déclarations ministérielles : la reconnaissance de situations hétérogènes dans les ZEP. "Il y a vraiment urgence pour une centaine de sites tout à fait prioritaires". L’analyse semble diverger dans la priorité accordée au travail d’équipes enseignantes. "Il faut réhumaniser ces lieux par un investissement particulier avec par exemple au niveau de l’école, des enseignants volontaires qui viennent par rapport à un projet précis. Il faut aussi des enseignants supplémentaires et bien réfléchir à la façon dont on les utilise. Pas pour abaisser de façon mécanique et résiduelle l’effectif des classes mais pour pouvoir travailler à certains moments en plus grand groupe, à d’autres avec 20, 15 ou 12 élèves ou en tout petits groupes".

Pour l’OZP, "le débat actuel, aide individuelle aux élèves ou aide aux territoires est stérile... Mais on ne peut faire travailler un élève sans tenir compte de ses problèmes de santé, familiaux ou autres. On est obligé de travailler de manière concertée et cohérente avec les différents intervenants du quartier, du territoire. Il s’agit d’aider un élève dans un territoire".

Le numéro 279 de « Fenêtres sur cours (SNUipp) »

Répondre à cet article